07.04.2014 - Education Sector

« Pas de solution magique pour atteindre le développement durable », explique le Directeur général adjoint de l’UNESCO à des étudiants japonais

© UNESCO/P. Chiang-Joo

« Les nouvelles réalités exigent de la part de chacun un nouveau sens des responsabilités, un changement d’état d’esprit et d’attitudes », a déclaré le Directeur général adjoint de l’UNESCO, M. Getachew Engida, devant 14 lycéens japonais en visite à l’UNESCO le 27 mars 2014.

Les étudiants étaient les lauréats d’un concours de dissertation lancé par les écoles associées de l’UNESCO au Japon sur le thème « Que puis-je faire pour contribuer à rendre nos sociétés durables ? ». 

Tout en félicitant les étudiants, le Directeur général adjoint a attiré l’attention sur la prochaine Conférence mondiale sur l’éducation au développement durable (EDD) à Aichi-Nagoya et les réunions des parties prenantes qui se tiendront en novembre cette année à Okayama pour marquer la fin de la Décennie des Nations Unies pour l’EDD. « Ce sera également le début d’une ère nouvelle. Nous avons besoin de jeunes créatifs comme vous, capables de développer des idées innovantes et de s’engager au sein de leurs communautés pour contribuer à façonner des sociétés plus durables ».

© UNESCO/P. Chiang-Joo

Lorsqu’un étudiant a observé que « les gens n’éteignent pas la lumière et utilisent la voiture pour de courtes distances » et soulevé la question de savoir « quelle serait la méthode idéale pour atteindre l’objectif de l’EDD », M. Engida a répondu : « Cela ne se produira pas par magie et nécessite un engagement de chaque jour qui concerne tant ce que nous consommons que les vêtements que nous portons, ce que nous buvons et la façon dont nous vivons au quotidien ». Il a également souligné l’importance de diffuser le concept par le biais du réseau de pairs, dans l’esprit de l’expression japonaise Ichigo Ichie, qui signifie « vivre chaque moment comme s’il s’agissait d’une occasion unique ».

Avant la réunion, les étudiants ont exposé à des membres du personnel de l’UNESCO leurs idées et activités relatives à l’EDD, dans le cadre du 4e Programme international d’échange pour l’éducation en vue du développement durable organisé par la Fédération nationale des associations de l’UNESCO au Japon (NFUAJ) et parrainé par The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, la plus grande banque japonaise.

© UNESCO/P. Chiang-Joo




<- retour vers Toutes les actualités