09.10.2012 - UNESCOPRESS

La Norvège verse une contribution de près de 20 millions de dollars à l’UNESCO et organise un débat sur la place des femmes

La Norvège a annoncé qu’elle donnerait quelque 20 millions de dollars (108,8 millions de couronnes norvégiennes) à l’UNESCO afin de soutenir les programmes de l’Organisation. La priorité sera donnée à l’éducation, à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, la protection des océans et des zones côtières et au développement des médias, avec un accent particulier mis sur la liberté d’expression et le développement de médias libres et indépendants.

Le Programme d’accord de coopération sera signé par le Vice-ministre norvégien pour le Développement international, Arvinn Eikeland Gadgil, et la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, le 11 octobre au siège de l’Organisation (17h00).

La contribution extrabudgétaire de la Norvège sera versée au cours des deux années à venir. Il est stipulé que l’UNESCO soutiendra les projets nationaux de développement et contribuera à la coordination entre les différents partenaires de développement, notamment au sein du système des Nations Unies.

Après la cérémonie de signature, la Délégation permanente de la Norvège auprès de l’UNESCO organise un débat intitulé « Les sœurs de Nora, femmes du monde : défis de la liberté », à l’Institut du monde arabe de Paris (18h30). Organisé sous le patronage de l’UNESCO, l’événement débutera par une représentation de la dernière scène de la pièce d’Henrik  Ibsen, « Une maison de poupée ». Le débat sera ouvert par Irina Bokova, Mona Khazindar, Directrice générale de l’Institut du monde arabe et Arvinn Eikeland Gadgil.      

Sept personnes prendront part au débat : Manal al-Sharif, militante pour le droit des femmes (Arabie saoudite) ; Agnete Haaland, Présidente de la Fédération internationale des acteurs et directrice artistique du théâtre national norvégien ; Mariam Katagum, Ambassadrice du Nigeria auprès de l’UNESCO ; Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat (France) ; Milagros Palma, anthropologue franco-nicaraguayenne ; Blandine Pélissier, actrice française et porte-parole de H/F –qui défend l’égalité entre les sexes dans la culture et Bunker Roy, acteur social, entrepreneur et éducateur indien.

***

Les journalistes souhaitant couvrir ces événements sont priés de s’accréditer.

Contact : Djibril Kébé, d.kebe(at)unesco.org, +33 (0) 1 45 68 17 41

 

 




<- retour vers Toutes les actualités