04.07.2006 -

Un séminaire sur les TIC au service des handicapés dans le Pacifique adopte la déclaration de Nadi

« Les TIC comptent parmi les meilleures solutions pour autonomiser les personnes handicapées », ont déclaré les participants des pays du Pacifique lors d'un séminaire de trois jours qui s'est tenu à Nadi (Fidji), tout en exhortant les gouvernements à adopter des politiques d'accessibilité aux TIC.

Dans la « déclaration de Nadi » adoptée à la fin du séminaire, les participants ont souligné que les TIC « ouvrent des perspectives d'emploi à tous les niveaux et offrent des chances de vivre indépendamment au sein de la communauté ».

 

Mais ils ont également fait part de leurs inquiétudes. En effet, le développement rapide des TIC a engendré « des problèmes inattendus pour certaines catégories de handicapés, et la majorité des personnes handicapées dans les pays insulaires du Pacifique sont pauvres et se trouvent exclues de l'utilisation des TIC ».

 

Les participants ont exhorté les gouvernements, le secteur privé et les organisations de la société civile de la région du Pacifique à fixer des principes d'accessibilité pour les handicapés dans les politiques nationales et sectorielles sur les TIC, et à prendre des mesures adaptées à ces catégories de citoyens.

 

La déclaration de Nadi devrait aider les groupes de pression dans les pays des participants à obtenir la mise en place de dispositifs accessibles aux handicapés.

 

Les participants venus des îles Cook, des Fidji, de Kiribati, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, des Samoa, des Tonga et du Vanuatu ont pu bénéficier de formations pratiques sur certains dispositifs. Le séminaire était également destiné à informer les organisations de personnes handicapées (OPH) sur l'élaboration de politiques de TIC inclusives et les avantages de l'usage des TIC et des dispositifs adaptés aux handicapés.

 

Organisé du 12 au 14 juin 2006, le séminaire de formation sur les technologies de l'information et de la communication pour les organisations de personnes handicapées dans le Pacifique était un projet conjoint de l'UNESCO et de l'Association des personnes handicapées des Fidji (FDPA).

 

La FDPA est une organisation nationale d'entraide inter-handicaps qui milite en faveur de l'égalité des chances pour les personnes handicapées afin de leur permettre de participer dans tous les secteurs de la vie sociale.

 

Le Centre de développement Asie-Pacifique pour les handicapés (APCD) implanté à Bangkok a envoyé des personnes-ressource pour la formation. Lancé à Bangkok en août 2002, APCD est un projet de coopération technique entre les gouvernements japonais et thaïlandais. Il a pour objectif de promouvoir l'autonomisation des personnes handicapées et une société sans barrières dans les pays en développement de la région Asie-Pacifique.




<- retour vers Toutes les actualités