06.07.2011 - UNESCOPRESS

La chanteuse russe Alsou Abramova nommée Artiste de l’UNESCO pour la Paix

©FRESHART DEKABR 2006 - Alsou Abramova

La chanteuse russe Alsou Abramova sera nommée Artiste de l’UNESCO pour la paix par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova « en reconnaissance de son engagement en faveur des populations les plus vulnérables, de ses activités caritatives pour promouvoir le développement de l’enfance et de son attachement pour les idéaux et objectifs de l’Organisation ». La cérémonie aura lieu au siège de l’UNESCO le 7 juillet à 18 heures.

Alsou Abramova, née en 1983 à Bugulma (Tatarstan), est l’une des chanteuses les plus populaires de la Fédération de Russie. Elle a obtenu la reconnaissance internationale à l’âge de 15 ans avec son premier album, Alsou. Grâce au succès de ce disque, elle a signé en 2000 un contrat avec une maison de disques pour enregistrer sept autres albums. Cette même année, elle a obtenu la seconde place au concours de chanson de l’Eurovision.

Alsou Abramova a enregistré des duos avec des artistes tels qu’Enrique Iglesias, Bon Jovi ou le rappeur Nelly. En 2001, elle a été sacrée meilleure artiste russe aux MTV Europe Music Awards. Elle est par ailleurs l’une des fondatrices et organisatrices du Festival international de musique des peuples de la Volga, qui attire des milliers de spectateurs chaque année.

Impliquée dans de nombreuses oeuvres caritatives, Alsou Abramova a créé en compagnie de son père, le sénateur Ralif Safin, la fondation « Arc-en-ciel », qui aide à restaurer des écoles et des hôpitaux, à construire des églises et des mosquées et à soutenir les populations défavorisés à travers le monde.

Les Artistes de l’UNESCO pour la paix sont des personnalités internationales qui donnent, grâce à leur influence, leur charisme et leur célébrité, une résonance particulière aux messages et aux programmes de l’Organisation. L’UNESCO fait appel à ces personnalités pour sensibiliser le public aux actions de l’UNESCO dans  les domaines de la culture, de l’éducation, des sciences et de la communication.

                                                   ****

Les journalistes qui souhaitent couvrir la cérémonie de nomination sont priés de s’accréditer auprès du Service de presse de l’UNESCO.




<- retour vers Toutes les actualités