24.05.2018 - UNESCO Office in Nairobi

Les médias rwandais célèbrent la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement - 21 mai 2018

Participants à l'atelier des médias de l'UNESCO sur la culture des reportages © Hervé Irankunda

L'UNESCO a organisé un atelier les 21 et 22 mai 2018 à Kigali pour renforcer le rôle des médias dans la promotion de la diversité culturelle au Rwanda.

Cet atelier de deux jours, financé par le gouvernement suédois pour soutenir la Convention de 2005 de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, a réuni 25 professionnels des médias de tout le pays pour réfléchir à la couverture médiatique de la politique culturelle nationale et pour promouvoir la diversité des médias et le pluralisme culturel au Rwanda. Parmi les participants figuraient des représentants des radios communautaires, des journalistes de la presse écrite, des éditeurs Web et des reporters de télévision.

Le 21 mai 2018, M. Jérôme Kajuga, Directeur de la Culture, des Sciences sociales et humaines à la Commission nationale rwandaise pour l'UNESCO a ouvert l’atelier par un mot de bienvenue et a souligné le large éventail de parties prenantes impliquées dans la promotion de la diversité culturelle au Rwanda, incluant divers ministères, les médias, la société civile et les professionnels de la culture.

Les participants ont été invités à réfléchir au rôle de la culture au Rwanda et à la manière dont elle peut être utilisée pour soutenir l'identité nationale, la cohésion sociale, le dialogue interculturel et le développement durable. Ils se sont familiarisés avec des définitions complémentaires de la culture, telles que reflétées dans les instruments normatifs de l'UNESCO datant de 1954, et ont identifié leurs propres définitions et significations en lien avec la culture rwandaise.

La formation comprenait un renforcement des capacités dans le domaine des politiques et de la législation culturelles, de la mobilité des artistes, de l'intégration de la culture dans les cadres de développement durable et de la promotion des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Les médias ont participé à un «Tweetathon» en utilisant #supportcreativity pour s'exercer à écrire sur la diversité culturelle au Rwanda. Les participants ont constaté que l'atelier #SupportCreativity sur la #ConventionUNESCO2005, destiné aux médias locaux et organisé à #Kigali était instructif et a suscité un intérêt accru chez les journalistes au Rwanda.

Les participants ont également examiné le rôle des médias dans la promotion de l'égalité des sexes et l'impact de la révolution numérique sur les médias au Rwanda. Une table ronde a été organisée par l’UNESCO avec Mme Solange Ayonone de Pax Press et Mme Regina Akalikumutima, Women in Media Platform, afin de débattre de ces questions. Mme Ayonone a souligné les avantages des plateformes médiatiques numériques permettant aux informations d'être «... plus participatives puisque les citoyens couvrent les éventements en cours à nos côtés ». Mme Akalikumutima a souligné les dangers liés aux réseaux sociaux à l'ère des « fausses informations » et le rôle important des journalistes dans la contextualisation de l'information, à l’aide d’un travail d’investigation minutieux. Le modérateur, M. Jaco du Toit, Conseiller régional pour la communication et l’information de l'UNESCO, a réitéré le danger lié à l’utilisation d'une source unique. Il s’est aussi interrogé sur la façon dont les médias rwandais pourraient contrer une telle unicité de l’information et favoriser l’accès à des sources d’information alternatives qui trouveraient un écho auprès du public. Les participants ont également débattu de la nécessité de s'adapter aux nouvelles technologies et d'étendre le travail d’investigation journalistique au-delà de Kigali.

A la suite du débat, les participants ont assisté à une brève présentation du Rapport mondial de l'UNESCO 2018: Re-penser les politiques culturelles, qui inclut des bonnes pratiques et des résultats issus du rapport périodique quadriennal du Rwanda sur la mise en œuvre de la Convention de 2005 et sur l'efficacité de la politique culturelle au Rwanda.

M. Nathan Ntwari, directeur des contenus médiatiques, de la recherche et du développement du Haut-commissariat des médias rwandais a prononcé le discours de clôture à la fin de la première journée de formation, qui a été suivi d'une réception culturelle organisée par Iyugi Ltd avec les performances des artistes visuels Tabaro Poupoutte et Manzi Jackson, et la musique de Hill-stone fondé par Twahirwa Herve.

Au cours de son allocution, M. Ntwari a souligné l'importance de promouvoir le contenu culturel local et la nécessité de promouvoir la culture rwandaise traditionnelle et contemporaine. Il a salué la forte participation des jeunes professionnels des médias et les a encouragés à utiliser leurs diverses plateformes médiatiques pour mettre en valeur la diversité de la culture au Rwanda.

Les participants ont poursuivi leur formation le 22 mai, avec des présentations et des exercices pratiques sur le journalisme d'investigation dans les domaines de la culture, l’importance de la couverture des arts et de la culture dans les médias, et les droits et responsabilités des journalistes dans les médias. Les participants ont également examiné diverses sources d’information sur les industries culturelles dans les médias.

Pour la première fois au cours d’un atelier, l'UNESCO a combiné une formation technique dédiée aux professionnels des médias du Rwanda avec les thèmes de la créativité et de la diversité culturelle. Les participants à l'atelier ont noté que la formation leur a permis de mieux comprendre leurs rôles et responsabilités dans la promotion de la diversité culturelle au Rwanda ainsi que la contribution de la culture à la réalisation des objectifs du développement durable des Nations Unies.

Pour plus d’informations :

2005 UNESCO convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

Rapport mondial 2018 Diversité des expressions culturelles

Commission nationale rwandaise pour l’UNESCO

Les objectifs de développement durable pour la culture sur l'agenda 2030




<- retour vers Toutes les actualités