04.07.2013 - ODG

Signature de l’Accord de Siège entre l’UNESCO et le Royaume de Belgique

© UNESCO/E.U.

A l’occasion de la signature de l’Accord de Siège entre l’UNESCO et le Royaume de Belgique concernant l’établissement du bureau de liaison de l'UNESCO à Bruxelles, le 3 juillet 2013, la Directrice générale a rappelé l’importance du renforcement de la présence de l'UNESCO et son partenariat stratégique avec les Institutions européennes.

« Ma décision d’annoncer devant le Conseil exécutif de l’UNESCO la création d’un bureau de liaison de l’UNESCO auprès des institutions européennes le 1eroctobre 2010 était à la fois une évidence et un impératif et j’ai eu l’immense plaisir de l’inaugurer en février 2011 » a déclaré Irina Bokova, lors de la signature avec S.E. Madame Francine Chainaye, Ambassadeur Déléguée permanente du Royaume de Belgique auprès de l’UNESCO, en présence de S.E. Madame Maria Francesca Spatolisano, Ambassadeur Déléguée permanente de l’Union européenne auprès de l’UNESCO.

La Directrice générale a poursuivi en soulignant que le partenariat stratégique avec l’Union européenne renouvelé en octobre 2012 a vu croître de façon exponentielle la coopération entre les deux institutions « grâce, notamment, à l'excellente coordination entre le Bureau de Liaison à Bruxelles, les secteurs de programme de l’UNESCO, et les Bureaux décentralisés dans les différents pays bénéficiaires ». Cette coopération a permis à l’UNESCO de développer de nombreux projets qui se montent à quelques 8 millions d’Euros depuis 2012, touchant des thématiques très diverses de l’éducation technique et vocationnelle, à la prévention des catastrophes naturelles et les alertes aux tsunamis ; la conservation du patrimoine culturel ; la liberté d’expression et le développement de médias pluralistes et indépendants ; la culture pour le développement ; et l'avancement des droits des femmes  en Afrique, en Asie et dans le monde arabe.

« Le Bureau de l’UNESCO à Bruxelles nous a permis de nous rapprocher des institutions européennes et de renforcer notre action sur les valeurs qui nous rapprochent telles que l’éducation pour tous, la liberté d’expression et les droits de l’homme » a souligné Irina Bokova. « L’année 2013 représentera sans aucun doute un tournant dans la coopération entre l’Union Européenne et l’UNESCO » a ajouté Irina Bokova précisant que les accords en cours de négociations se montent à 29 millions d’Euros.

La Directrice générale a tenu à souligner tout particulièrement le rôle essentiel joué par la Belgique, état hôte du Bureau de liaison de l’UNESCO à Bruxelles, et a tenu à remercier tout particulièrement le Gouvernement flamand en la présence de M. Dries Willems, Délégué adjoint du Gouvernement flamand en France, pour le détachement de personnel flamand auprès du Bureau de l’UNESCO à Bruxelles.

Madame Francine Chainaye, Ambassadeur Déléguée permanente du Royaume de Belgique auprès de l’UNESCO, a quant à elle tenu à saluer la présence des Représentants du gouvernements flamand et wallon en soulignant la volonté de la Belgique de maintenir sa contribution financière volontaire à l’UNESCO qu’elle a qualifiée de « marque visible du souhait de consolider les efforts » menés par la Directrice générale de l’UNESCO à l’égard de « la poursuite d’objectifs et de principes de coopération communs ». Madame Chainaye a poursuivi en précisant que la présence de l’UNESCO a Bruxelles complète « cette grande famille qui constitue la plus grande communauté diplomatique au monde ».

Madame Maria Francesca Spatolisano, Ambassadeur Déléguée permanente de l’Union européenne auprès de l’UNESCO, a salué la présence de l’UNESCO à Bruxelles, signe d’une « coopération plus forte et plus fructueuse que jamais afin de soutenir les efforts visant à accroître l’efficacité de l’Organisation ».

Etaient également présents à la cérémonie de signature S. Exc. M. l’Ambassadeur Peter Martin, Président du Comité Interministériel pour la Politique de Siège; M. Dries Willems, Délégué adjoint du Gouvernement flamand en France ; M. Yves De Greef, Conseiller auprès de la Délégation de la Communauté française de Belgique et de la Région wallonne en France ; et M. Geert de Buck, expert auprès du Comité Interministériel pour la Politique de Siège.




<- retour vers Toutes les actualités