02.04.2014 - ODG

Déclaration de Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, sur la Villa Ocampo, Argentine

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova , a exprimé aujourd'hui son inquiétude sur les informations sans fondement prétendant que l'Argentine envisagerait de suspendre le plan de création d'un Centre de catégorie 2 sous les auspices de l'UNESCO dans les locaux de la Villa Ocampo ( San Isidro, à Buenos Aires ) : « Je suis préoccupée par les informations de presse récentes au sujet de propositions de l'UNESCO pour la Villa Ocampo. J'ai visité la Villa en 2010 et je suis personnellement engagée à travailler avec toutes les parties prenantes pour sauvegarder le précieux héritage moral et matériel qu'elle représente pour l’Amérique latine et pour le monde », a déclaré la Directrice générale.

C'est ainsi que depuis la fin 2012, l’UNESCO collabore avec le gouvernement de l'Argentine afin d’assurer l'avenir de la Villa à long terme en renforçant  ses liens avec les priorités stratégiques de l'Organisation au niveau régional, et garantir sa viabilité financière, l’objectif étant que les valeurs de coopération intellectuelle, de dialogue et de culture représentées par la Villa Ocampo depuis des décennies, soient transmises aux générations futures.


«  La proposition de créer un Centre international pour la diversité culturelle, le développement et les politiques créatives, en tant que Centre de catégorie 2 sous les auspices de l'UNESCO, dans les locaux de la Villa Ocampo, reflète l'ensemble de ces préoccupations, tout en préservant pleinement cet élément important du  patrimoine national argentin », a poursuivi Irina Bokova.

Les 195 États membres de l'UNESCO réunis à la 37e session de la Conférence générale ont adopté la résolution 37 C / 46 RES et ont invité le Conseil exécutif de l'Organisation à examiner et approuver, s'il le juge opportun, la proposition de création d'un Centre de  catégorie 2 lors de sa 194e séance  du 2 au 15 Avril 2014.




<- retour vers Toutes les actualités