31.01.2012 - UNESCO

Renforcer la radio communautaire en Ethiopie

Participants de l'atelier à Adama, Éthiopie - © UNESCO

L'UNESCO, en coopération avec l’Association Paix, famille et médias (PFMA), a organisé un atelier de suivi pour les diffuseurs de radio de la communauté de Sude, du 3 au 7 janvier 2012 à Adama, en Éthiopie. L’atelier de formation était parrainé par le projet du Programme international pour le développement de la communication de l'UNESCO intitulé « Renforcer le professionnalisme et les compétences en production de programmes des journalistes de radio communautaire en Ethiopie ».

La formation était un suivi du premier atelier qui s'est tenu en octobre à Adama et qui a réuni dix diffuseurs de la radio communautaire de Sude, dans la région d'Oromia. La session de cinq jours a initié les participants à des techniques avancées d’écriture et de corrections de documents, à la production d'émissions de radio, aux lois et éthiques des médias. Les stagiaires ont présenté les programmes de radio qu'ils avaient produits et diffusés après la première session de formation et qui avait impliqué la participation du public dans des débats.

« Nous sommes engagés à accroître les capacités des diffuseurs, à faire progresser la profession et à permettre aux organismes publics de créer des meilleurs conditions pour que la radio communautaire puisse jouer un rôle important », explique Getachew Simie, Directeur de l’Association Paix, famille et médias (PFMA).

Getachew Tesfaye, Directeur de la radio communautaire de Sude, estime que les ateliers de formation UNESCO / PFMA sont vitales pour sa station : « Ils ont changé notre point de vue et nos perspectives, nous ont permis de mettre en œuvre des nouvelles compétences managériales et d'appliquer un code de conduite. Les ateliers ont également permis de diversifier notre programmation radio sur une base régulière ».

Selon un stagiaire, Million Kifle, les radiodiffuseurs et les gestionnaires de la station de radio se sont engagés, depuis le premier atelier, dans le lancement de nouveaux programmes axés sur des questions thématiques touchant la communauté au sens large. « Les formations auxquelles j'ai assisté m'ont aidé à améliorer mes compétences en journalisme et ma compréhension de la profession. Nous avons introduit des nouvelles quotidiennes, des émissions de radio et de débats, ce qui nous a attiré encore davantage de journalistes bénévoles. Ces ateliers ont assurément augmenté l'impact de la radio et sa durabilité », ajoute-il.




<- retour vers Toutes les actualités