22.03.2018 - Commission océanographique intergouvernementale

Renforcer la coopération pour un océan en bonne santé en Indonésie

© UNESCO - Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI (au centre), lors de sa visite au Bureau de l'UNESCO à Jakarta.

Les 18 et 19 mars 2018, Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO, s'est rendu à Jakarta en Indonésie pour participer à la Conférence internationale sur les sciences dans l'océan Indien 2018 (IIOSC) et à la réunion du Comité directeur de la 2e Expédition internationale de l’océan Indien (EIOI-2).

Cette visite a eu pour objectif le renforcement de la coopération et de la coordination entre la COI et le Gouvernement indonésien concernant les risques côtiers et marins et la santé de l’océan. Il a également encouragé l'Indonésie à adopter un leadership régional au sein de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement (2021-2030).

M. Ryabinin a ouvert la Conférence internationale sur les sciences dans l'océan Indien 2018, coparrainée et cogérée par le Bureau du programme de la COI-UNESCO à Perth, avec un discours liminaire sur la Décennie pour les sciences océaniques. Cette Décennie rassemblera les acteurs de l’océan du monde entier autour d’un cadre commun qui mettra la science au service des pays dans leur mise en œuvre de l’Agenda 2030,et en particulier de son Objectif de développement durable (ODD) 14.

M. Ryabinin, accompagné du Prof. Shahbaz Khan, Directeur et représentant du Bureau de l'UNESCO à Jakarta, a rencontré M. Zulficar Mochtar, Chef de la Recherche et du Développement Humain au ministère des Affaires maritimes et de la Pêche, afin de traiter du potentiel soutien de la COI à la Conférence « Our Ocean », qui sera accueillie par le ministère à Bali, en Indonésie, en octobre 2018. Le groupe a ensuite rencontré M. Luhut Panjaitan, ministre en charge de la coordination des Affaires maritimes de l'Indonésie. Etant donné que l'Indonésie est le plus grand État archipel, la réalisation de l'ODD 14 était au cœur de la discussion. La réunion a convenu d'un certain nombre d'actions à suivre dans un avenir proche pour renforcer la coordination en vue de la préparation de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques.

Pendant son séjour à Jakarta, M. Ryabinin a également visité plusieurs institutions en relation avec l'océan. Le Centre national de données océanographiques (CNDO) du laboratoire Geostech de l’Agence pour l’évaluation et l’application de la technologie (BPPT) figurait parmi les principales étapes du voyage. Le CNDO est un projet pilote lancé par le ministère en charge de la coordination des Affaires maritimes pour intégrer les données et informations océanographiques à destination des décisionnaires. M. Ryabinin a encouragé l'Indonésie à intensifier le projet pilote. Un CNDO officiellement mis en place pourrait prendre l'initiative de la coordination et du partage de données dans la région, en particulier en ce qui concerne la santé de l’océan et les risques côtiers et marins.

M. Ryabinin a également visité le Centre de recherche océanographique de l'Institut indonésien des sciences, ainsi que son Centre régional de formation et de recherche sur la biodiversité marine et la santé des écosystèmes, créé en octobre 2016 sous l’égide de la COI.

Un mois après que des experts internationaux se sont réunis au Siège de l'UNESCO à Paris (12-14 février 2018) pour le Symposium sur les progrès des systèmes d’alerte en matière de renforcement des réponses communautaires, M. Ryabinin a fait étape au Centre d'information sur les tsunamis de l'océan Indien (IOTIC), hébergé à et soutenu par l'Agence indonésienne de météorologie, de climatologie et de géophysique (BMKG). Le Bureau du programme IOTIC-BMKG est chargé de soutenir les États membres de l'océan Indien dans le renforcement des capacités, la sensibilisation et la préparation.

La visite du Secrétaire exécutif à Jakarta s'est conclue par une réunion au Centre indonésien d'alerte précoce aux tsunamis du BMKG, l'un des centres d’alerte du Système d’alerte aux tsunamis et de mitigation dans l’océan Indien (IOTWMS).

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Ardito Kodijat (a.kodijat(at)unesco.org)

 




<- retour vers Toutes les actualités