21.12.2017 - Secteur des sciences sociales et humaines

Soutenir les réseaux de la jeunesse méditerranéenne est vital

© UNESCO/EU - NET-MED Youth

Avec plus de 4.000 jeunes femmes et hommes formés, 150 membres actifs dans 9 pays, 7 politiques nationales de jeunesse révisées ou mises en œuvre, 12 études sur les besoins et aspirations des jeunes, et de nombreuses expériences d'échange et de réseautage à travers la Méditerranée, 2017 s'achève sur une note positive pour le projet des Réseaux de la jeunesse méditerranéenne de l'UNESCO (NET-MED Youth) !

« Soutenir les jeunes dans la région du sud de la Méditerranée est vital, » a déclaré Nada Al-Nashif, Sous-Directrice générale pour les sciences sociales et humaines à l'UNESCO. « Les jeunes d'aujourd'hui transforment leurs sociétés. Nous devons utiliser leurs énergies, leurs capacités et leurs idées en tant que partenaires pour construire un avenir commun fondé sur la paix, la justice sociale et les droits de l'homme. »

Depuis son lancement en février 2014, NET-MED Youth a formé plus de 4000 jeunes à l'analyse politique, au dialogue, à la planification stratégique, au plaidoyer, aux médias, à la liberté d'expression, à la communication, aux politiques du marché du travail et bien plus encore. Les jeunes membres du projet constituent aujourd'hui un réseau régional fort, avec des liens remarquables avec ses voisins du nord de la Méditerranée.

« NET-MED Youth n'est pas seulement un projet, c'est une vision et un réseau que l'UNESCO a mis en place pour que les jeunes deviennent des acteurs actifs dans les processus de changement et de développement de leurs pays, » explique Souria Saad-Zoy, Spécialiste du programme Jeunesse à l'UNESCO. « Les jeunes et les organisations de jeunes avec lesquels nous avons collaboré nous inspirent à continuer de renforcer une plate-forme solide pour que les jeunes soient des leaders et des acteurs de l'innovation. »

Plusieurs initiatives et réalisations clés illustrent le caractère unique de NET-MED Youth, l'un des projets phares de l'UNESCO financés par l'Union européenne.

En Tunisie, une plateforme numérique pilote intitulé Jeun'Experts met à l'honneur une centaine de jeunes actifs, avec une expertise dans les domaines de l'économie, de la politique, de la dynamique sociale et culturelle, et des médias. La plateforme favorise leur participation au débat public et un traitement pluriel, juste et objectif des questions de jeunesse dans les médias et dans la sphère publique. Au Liban, une base de données en ligne a été créée par des jeunes pour mettre en lumière de jeunes professionnels et experts. NET-MED Youth a également positionné des jeunes de différents pays de la région en tant que leaders d'opinion sur des questions liées aux jeunes telles que la protection du patrimoine culturel, les Objectifs de développement durable et l’Agenda pour la jeunesse, la paix et la sécurité.

Au niveau des politiques publiques, les jeunes membres du projet et les coordinateurs ont beaucoup investi dans le développement et la révision des stratégies nationales de la jeunesse dans différents pays. La première politique nationale de la jeunesse a été lancée en Palestine après une série de formations et de consultations avec les jeunes. Les jeunes membres du Maroc ont révisé leur stratégie nationale pour la jeunesse et travaillent actuellement à son adaptation à une localité pilote. Les jeunes tunisiens sont en train de mettre en œuvre leur propre stratégie nationale. Les jeunes Jordaniens en construisent un nouveau. Et les jeunes d'Israël et du Liban ont construit un important corpus de recherches et de connaissances qui leur permettra de passer aux étapes suivantes.

Sur le front des médias, les membres de NET-MED Youth ont dirigé plus de 50 actions de sensibilisation qui les ont connectées à plus de 100 médias nationaux. Ces campagnes de sensibilisation et de plaidoyer sont l'un des nombreux résultats des formations et des opportunités d'apprentissage régionales et internationales pour les jeunes afin d'assurer une meilleure représentation de leurs problèmes dans les médias grand public. Les jeunes membres de NET-MED Youth sont désormais formés au suivi des médias, à la recherche et aux méthodologies, au plaidoyer, aux campagnes, à la production médiatique et bien plus encore, pour être les leaders et créateurs de contenus médiatiques inclusifs et adaptés aux jeunes.

La question du chômage des jeunes a toujours été présente dans tout le travail de NET-MED Youth. Les jeunes et les experts nationaux et les institutions des pays bénéficiaires du projet ont beaucoup appris des sessions de renforcement des capacités sur la conception des politiques de l'emploi. Les premières séries de projections de compétences sur les futurs besoins de compétences des jeunes sont maintenant produites dans plusieurs pays.

NET-MED Youth est plus que les initiatives mentionnées ci-dessus. C'est une masse de jeunes, dont la vie de tous les jours est stimulée par l'engagement civique, l'apprentissage et l'impact. Ces jeunes, membres du projet et autres acteurs de la société civile, sont les superhéros d'aujourd'hui. NET-MED Youth a réussi à rallier les jeunes au-delà de ses groupes de travail initiaux pour développer leurs communautés, s'exprimer, faire partie du changement et construire demain aujourd'hui.

Le projet se poursuivra jusqu'en mars 2018, préparant le terrain pour une seconde phase potentielle, avec la même énergie et la même passion, et avec une ouverture d’esprit pour renforcer les relations autour des pays du bassin méditerranéen – Nord et Sud – et engager davantage de jeunes autour d'actions communes pour un avenir plus inclusif et plus durable pour tous.




<- retour vers Toutes les actualités