08.04.2014 - ODG

La Directrice générale participe à la commémoration du génocide de 1994 au Rwanda

© UNESCO/P. Chiang-Joo - Irina Bokova, Director-General of UNESCO shakes hands with Alain Ngirinshuti, a survivor of the 1994 genocide in Rwanda. UNESCO Paris, 07 April 2014

« Nous commémorons ce soir le souvenir du génocide de 1994 au Rwanda, l’un des plus radicaux de l’histoire contemporaine », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, à l’ouverture de la cérémonie organisée à l’occasion de la 20e édition de la Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda, au Siège de l’UNESCO à Paris, le 7 avril. « En l’espace de 100 jours à peine, près d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants ont été massacrés. »

« Nous devons tirer toutes les leçons de ce drame et ce soir, en commémorant les victimes, nous devons rendre compte de ce que nous faisons pour prévenir les génocides », a-t-elle poursuivi. « Le rôle de l’UNESCO est clair. Il consiste à prévenir d’autres génocides grâce à l’éducation, à la transmission des connaissances, et au renforcement du respect et de la compréhension mutuels. »

L’UNESCO mobilise l’ensemble de ses réseaux éducatifs afin que ces enjeux essentiels soient pris en compte dans les programmes scolaires et universitaires. Elle a procédé à un inventaire complet des politiques et ressources existantes dans 45 pays d’Afrique subsaharienne, dans le but d’y renforcer la culture de la paix. Elle a également créé des Chaires UNESCO sur la prévention du génocide à la University of Southern California et à la Rutgers University du New Jersey.

La cérémonie était organisée par l’Ambassade du Rwanda en France et par la délégation permanente de ce pays auprès de l’UNESCO, en partenariat avec l’Organisation. Elle a été ouverte par la Directrice générale, par Jacques Kabale, Ambassadeur du Rwanda en France et Délégué permanent, et par d’autres personnalités telles que Marcel Kabanda, Président d’Ibuka France, association de survivants, ou encore Jean-Pierre Chrétien, historien.

À l’occasion de la Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda, l’UNESCO a organisé une série d’activités – projection du film officiel de la 20e édition de la commémoration du génocide, Kwibuka 20, intitulé « Remember, Unite, Renew » (Souvenez-vous, unissez-vous, appelez au renouveau), spectacles musicaux, témoignage d’un survivant du génocide et deux expositions intitulées « Voices of Rwanda » (Voix du Rwanda), par Taylor Krauss et « Men Standing » (Des hommes debout), par Bruce Clarke.

La Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda (7 avril) a été instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 23 décembre 2003. Cette décision a donné lieu à une recommandation formulée par le Conseil exécutif de l’Union africaine en mars 2003.

 




<- retour vers Toutes les actualités