16.10.2017 - Commission océanographique intergouvernementale

Exploration scientifique de l'océan Indien : Le planeur sous-marin « Challenger » bat des records

© Université de Western Australia : Le planeur « Challenger » à sa sortie de l'eau à Colombo, au Sri Lanka, et extraction des drapeaux - fièrement présentés par l'honorable Eran Wickramaratne (ministre des Finances du Sri Lanka) ; M. Bryce Hutschesson (Haut-commissaire australien) ; et M. Michael Cragun (Ambassade des États-Unis).

Le planeur sous-marin « Challenger » vient de battre le record du plus long voyage sans escale effectué par un tel appareil : 6 200 kilomètres parcourus entre Fremantle en Australie, et le Sri Lanka.

Lancé le 5 novembre 2016, le Challenger a atteint son premier point d’escale sur la côte sri-lankaise le 27 septembre 2017, complétant ainsi le plus long voyage d’un planeur sous-marin jusqu’à ce jour. 

La mission Challenger Glider est la première expédition scientifique à faire le tour du monde à travers les cinq bassins océaniques : 128 000 kilomètres seront parcourus au total. Aux côtés de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, scientifiques et institutions du monde entier travaillent en équipe pour repousser les limites de la technologie en vue de récolter un ensemble sans précédent de données sous-marines, au grand bénéfice de la recherche scientifique internationale.

La mission Challenger se veut une réponse concertée internationale au besoin urgent de mieux comprendre le rôle de l’océan dans la régulation de notre climat. A terme, les données scientifiques récoltées bénéficieront à toutes les personnes dont la vie quotidienne dépend de l’océan. Dans le seul océan Indien, environ trois milliards de personnes sont affectées par les courants marins et les systèmes météorologiques. L’exploration de l’océan Indien permettra ainsi la découverte d’informations vitales et d’accroître l’efficacité de la prise de décision et de la gestion de l’océan, fondées sur la science. 

L’initiative Challenger possède également une dimension éducative en ce qu’elle permet un accès libre et en temps réel à toutes les données récoltées, dans le but d’améliorer la sensibilisation liée aux problématiques océaniques à travers le monde, c’est-à-dire améliorer la prise de conscience générale de notre impact sur l’océan et de l’impact de celui-ci sur notre vie. Cette sensibilisation liée à l’océan est un thème grandissant qui suscite de plus en plus l’intérêt des scientifiques et des décideurs politiques. Ces derniers visent à sensibiliser les citoyens à l’importance de protéger et d’utiliser l’océan et ses ressources, menacés par les activités humaines, de manière durable.

Au départ du Sri Lanka, le Challenger se dirigera vers l’Afrique du Sud où il sera de nouveau récupéré, avant de retourner en Australie.

 

La mission Challenger Glider a été rendue possible grâce à la collaboration de l’Université de Western Australia et de l’Université Rutgers, avec le soutien de la COI-UNESCO et de plus de 20 institutions à travers 13 nations. 

Pour plus d'information, veuillez contacter :

Nick d'Adamo (nick.dadamo(at)bom.gov.au)




<- retour vers Toutes les actualités