19.11.2010 - ODG

L’UNESCO et le Danemark renforcent leur coopération et signent un accord de financement

© UNESCO/Danica Bijeljac - Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, et Poul Erik Dam Kristensen, Ambassadeur du Danemark auprès de l’UNESCO, signent un accord de financement à l’appui des programmes et activités de l’Organisation, le 19 novembre 2010, au Siège de l’UNESCO.

© UNESCO/Danica BijeljacIrina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, et Poul Erik Dam Kristensen, Ambassadeur du Danemark auprès de l’UNESCO, après la signature d’un accord de financement à l’appui des programmes et activités de l’Organisation, le 19 novembre 2010, au Siège de l’UNESCO.

Le 19 novembre 2010, Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, et Poul Erik Dam Kristensen, Ambassadeur du Danemark auprès de l’UNESCO, représentant le Gouvernement danois, ont signé un accord de financement à l’appui des programmes et activités de l'Organisation. Cet accord porte sur une période de deux ans, 2010-2011, et un montant de 40 millions de couronnes danoises (environ 7,5 millions de dollars des États-Unis).

Cette contribution sera attribuée à cinq domaines prioritaires communs à l’UNESCO et au Gouvernement danois à savoir : l’Éducation pour tous, l’accent étant particulièrement mis sur les pays les moins avancés (PMA) ; le développement des capacités en faveur de la liberté d’expression, de l’accès à l’information, de la liberté des médias et de la sécurité des journalistes dans les PMA et dans les situations de post-conflit et de post-catastrophe ; les activités éducatives concernant le changement climatique ; les droits de l’homme et le dialogue interculturel ; et l’évaluation externe indépendante de l’UNESCO.

Dans son intervention, Irina Bokova a exprimé sa gratitude au Danemark pour le vigoureux soutien qu’il apporte à l’action de l’UNESCO dans tous ses domaines de compétence. Elle a mentionné le rôle majeur du pays qui est l’un des principaux donateurs de l’Organisation.

La Directrice générale a notamment remercié le Danemark de son appui aux activités de l’UNESCO liées à « l’Éducation pour tous », qui représente la composante essentielle de la contribution danoise totale pour l’exercice biennal. Elle a également souligné le nouvel axe thématique du pays, consacré aux droits de l’homme et au dialogue interculturel, ainsi que son opportun soutien à l’évaluation externe indépendante. La Directrice générale a ensuite insisté sur l’importance de la coopération permanente entre l’UNESCO et le Danemark dans les domaines de la liberté d’expression et du changement climatique.

Pour sa part, Poul Erik Dam Kristensen a évoqué l’importance que le Danemark attache aux activités qu’il mène avec l’UNESCO et affirmé que son pays continuerait, en dépit de la crise financière, de fournir au minimum une aide au développement correspondant à la cible fixée par les Nations Unies.




<- retour vers Toutes les actualités