15.02.2011 -

Haïti : un programme d'aide pour les journalistes au chômage

L'UNESCO a mis en place, avec l'Association des journalistes haïtiens (AJH), un programme d'aide aux journalistes licenciés après le 12 janvier 2010. Dans le cadre de ce projet, les journalistes ont produit des reportages et des émissions sur des thèmes culturels, historiques, éducatifs et humanitaires qui ont été diffusés à partir du 15 octobre 2010 dans plusieurs médias partenaires.

Les journalistes inscrits au programme - une vingtaine au total - se retrouvaient deux fois par semaine dans les locaux de l'AJH à la Baz Lambi, Pétionville, pour discuter des sujets et travailler sur les reportages avec le rédacteur en chef du projet.

 

« Nous avons travaillé selon une méthode participative, explique Pierre Manigat Jr, qui a longtemps dirigé la rédaction du plus ancien quotidien d'Haïti. Les reportages étaient écoutés par tous les journalistes et ce sont eux-mêmes qui jugeaient la qualité du travail effectué. On apprend toujours beaucoup du travail des autres. Ce qui m'a le plus impressionné, c'est que les journalistes ne sont pas venus comme des vedettes, mais avec une réelle curiosité et une volonté d'apprendre. Nous avions aussi l'avantage de ne pas avoir la pression du bouclage. L'essentiel était de faire un produit fini de qualité. »

 

Outre une assistance financière d'urgence aux journalistes sans travail depuis le 12 janvier, ce projet de l'UNESCO visait à produire des reportages informatifs pour l'ensemble de la population haïtienne. Du 15 octobre 2010 au 15 janvier 2011, 12 émissions de 30 minutes sur la culture et 12 émissions sur l'histoire d'Haïti ont été diffusées chaque semaine sur les ondes de la Radio nationale d'Haïti (RNH).

 

Les thèmes des émissions comprennent : le risque sismique sur la Citadelle La Ferrière (classée au patrimoine mondial de l'UNESCO), l'état du patrimoine bâti haïtien suite au tremblement de terre, le Fort Jacques et le Fort Alexandre, le Centre d'Art haïtien de la rue Roy, l'histoire des relations entre Haïti et le Venezuela, les relations entre Haïti et Cuba, Haïti et la Communauté des Caraïbes (CARICOM).

 

« Ce programme a donné un second souffle à certains journalistes. Mais cette assistance n'était pas un cadeau, on a fourni un effort, raconte Belmondo Ndengué un des bénéficiaires du programme, qui a depuis retrouvé du travail. Quand on est actif et que l'on fait des efforts qui sont rémunérés, on se sent bien. Même si cette aide restait limitée, elle a représenté un véritable réconfort pour les journalistes au chômage. »

 

Les journalistes ont aussi produit des reportages audio de dix minutes et des reportages écrits sur des sujets humanitaires ou éducatifs.




<- retour vers Toutes les actualités