28.08.2014 - ODG

La Directrice générale clôture le Forum mondial des médias à Bali

©UNESCO/L. Widiastuti - From left to right: Tariq Al-Ansari, Chief of Cabinet of the United Nations Alliance of Civilizations; UNESCO Director-General Irina Bokova; Tifatul Sembiring, Minister of Communication and Information Technologies; Professor Wiendu Nuryanti, Vice Minister of Education and Culture of Indonesia Cultural Affairs; Namimbian journalist and press freedom activist Gwen Lister

"A cette époque de changement, la liberté d'expression et le développement des médias sont indispensables pour construire une nouvelle approche du développement, qui soit véritablement centrée sur l’humain», a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, lors de la cérémonie de clôture de Forum mondial des médias aujourd'hui à Bali, en Indonésie.

Les trois jours du « Forum mondial des médias », sur « la place des médias dans la construction de notre avenir » ont culminé avec la publication de la « Feuille de route de Bali», qui comporte un appel à intégrer le rôle des médias dans l’agenda du développement mondial.

Irina Bokova a rappelé que lors de la Conférence générale de l'UNESCO 2013, les États membres avaient souligné que la liberté d'expression et l'accès universel au savoir nécessitent de figurer clairement et fortement dans l’agenda de développement post-2015. Les deux sont indispensables au bon fonctionnement des démocraties  et pour la promotion de la participation citoyenne.

« Les Etats membres se sont appropriés ces idées, ce sont des idées fortes et je souhaite que nous construisions un programme ambitieux qui mette les droits humain en son cœur. C'est en effet l'esprit de la Feuille de route de Bali, que vous avez tous accepté », a déclaré Irina Bokova.

La Directrice générale a souligné l'importance d'un secteur libre et dynamique dans tous les aspects du développement humain et social.

« La liberté d'expression est essentielle à la dignité, la démocratie, le développement durable, le dialogue pour la paix et la tolérance. L'information et la connaissance sont la clé pour réaliser  l'avenir que nous voulons pour tous », a affirmé Irina Bokova. « La Constitution de l'UNESCO appelle explicitement à la ‘libre circulation des idées par le mot et par l'image’ - ce mandat pour la paix internationale et pour le bien commun de toute l'humanité, pour l’avenir que nous voulons pour tous, n'a jamais été aussi important qu’aujourd’hui, à l’heure de forger un nouvel agenda pour le développement durable après 2015».

La Professeure Wiendu Nuryanti, vice-ministre de l'Éducation et de la Culture des affaires culturelles Indonésie, a évoqué la puissance des médias numériques pour libérer les énergies et favoriser l'autonomie des jeunes, tout en mettant en garde contre les pièges potentiels.

"[Les jeunes] sont en train de créer un nouvel avenir mondial dans lequel nous pouvons apprendre et partager autour des cultures des autres de façon inimaginable il y a dix ans», a-t-elle dit. "Ces nouvelles opportunités s’accompagnent de nouvelles responsabilités. Nous devons aller de l'avant de manière positive et optimiste et ne pas laisser les médias numériques devenir des outils de diffusion de la haine et des conflits ".

Dans ses remarques de clôture, Tifatul Sembiring, ministre de la Communication et Technologies de l'Information de la République de l'Indonésie, a souligné le rôle de la liberté d'expression et des médias dans la promotion d'une culture de paix et de respect de la diversité.

"L'expression de soi est l'emblème de la démocratie", at-il dit. "Je suis convaincu que le rôle des médias dont nous venons de discuter lors de ce Forum mondial peut nourrir et conduire à une société plus civilisée et en paix, prospère et harmonieuse. "

Le rôle des médias en tant que pont entre les cultures a fait l'objet des remarques de l'ambassadeur Tariq Al-Ansari, chef de cabinet de l'Alliance des civilisations des Nations Unies.

"Les médias peuvent promouvoir la coexistence pacifique comme ciment du développement économique ", at-il dit. «Les médias sous toutes leurs formes ont le potentiel de servir de pont entre les cultures et les sociétés.

La Feuille de route de Bali, adoptée au terme des trois jours du forum mondial, a pour objectif d’encourager l’adoption de mesures fortes pour soutenir le rôle des médias dans l'agenda mondial du développement. Le forum a réuni plus de 200 participants, dont des journalistes, des responsables gouvernementaux, des universitaires et d'autres parties prenantes de plus de 30 pays.

Elle stipule notamment: "Le Forum mondial des médias adopte cette feuille de route afin de libérer le potentiel des médias et contribuer au développement durable, promouvoir l'inclusion d'un objectif reconnaissant l'importance de la liberté d'expression et l'indépendance des médias dans les objectifs du développement durable post-2015. "

À cette fin la feuille de route propose un large éventail d'actions pour trois groupes d’acteurs: les professionnels des médias, les gouvernements et la communauté internationale dans son ensemble, y compris l’UNESCO. Toutes les actions proposées portent sur le développement des médias ou sur l'exploitation des médias à des fins de développement.

La feuille de route sera utilisée comme base pour plaider en faveur de l'inclusion des médias comme un objectif autonome dans les objectifs de développement durable, et pour accélérer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement à l’échéance 2015.

En plus de la feuille de route, le Forum mondial des médias a également permis le renforcement des réseaux régionaux et inter-régionaux engagés dans le développement des médias pour le développement. Reconnaissant également le rôle de la mobilisation des jeunes le forum mondial a accueilli plus de 70 jeunes de toute la région Asie-Pacifique, qui ont également assuré la couverture des résultats du forum et contribué à animer un débat vigoureux sur Twitter en utilisant le hashtag #Media4Future.

__________________

Pour de plus amples informations, contacter M. Charaf Ahmimed, spécialiste du programme des sciences sociales et humaines, Bureau de l'UNESCO à Jakarta au + 6281807777444 ou e-mail: c.ahmimed(at)unesco.org

La feuille de route de Bali sera disponible sur le site Web du forum: Bali-gmf.com




<- retour vers Toutes les actualités