16.07.2010 -

La Directrice générale de l'UNESCO profondément préoccupée par la mort du journaliste indien Hem Chandra Pandey

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a fait part de sa préoccupation quant aux circonstances de la mort du journaliste indépendant Hem Chandra Pandey au début juillet dans une confrontation armée alors qu'il avait entrepris un reportage au sein de la rébellion maoïste dans l'Etat d'Andhra Pradesh.

« Je suis préoccupée par les circonstances dans lesquelles Hem Chandra Pandey a trouvé la mort et j'appelle les autorités à faire toute la lumière sur les conditions dans lesquelles elle est survenue », a-t-elle déclaré. « Je rappelle que la liberté de la presse, droit humain fondamental, implique que celle-ci s'exerce en toute sécurité, le rôle des forces de l'ordre étant de le respecter ».

 

Hem Chandra Pandey, 30 ans, qui signait sous le pseudonyme Hemant Pandey, travaillait pour plusieurs journaux en hindi, selon la Fédération internationale des journalistes (FIJ). Spécialisé dans les questions sociales, il s'était rendu à Nagpur pour interviewer un responsable du Parti communiste de l'Inde (maoïste, interdit), Cherukuri Rajkumar alias « Azad », alors que celui-ci cherchait, semble-t-il, à négocier une trêve avec les autorités, indique la FIJ.

L'UNESCO est la seule agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d'expression et la liberté de la presse. En vertu de l'Article premier de son Acte constitutif, l'Organisation est tenue « d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d'information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu'elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l'image ».




<- retour vers Toutes les actualités