08.11.2007 -

Le Directeur général de l'UNESCO s'inquiète pour la liberté d'expression au Pakistan

Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a manifesté aujourd'hui son inquiétude face à la situation de la liberté d'expression au Pakistan et a exprimé le souhait que le Président Pervez Musharraf lève les restrictions imposées aux médias.

Koïchiro Matsuura réagissait à la mise en place de fortes restrictions à l'encontre des médias pakistanais indépendants, suite à la suspension de la Constitution par le Président Musharraf le 3 novembre.

 

« Je suis inquiet de l'impact qu'auront les mesures d'urgence annoncées au Pakistan sur ce droit de l'homme fondamental qu'est la liberté d'expression », a déclaré le Directeur général. « Il est important que les citoyens du Pakistan continuent d'avoir accès à une information libre et puissent débattre de façon ouverte. La liberté d'expression et la liberté de la presse sont indispensables à des sociétés démocratiques durables et pacifiques », a ajouté Koïchiro Matsuura.




<- retour vers Toutes les actualités