22.03.2010 -

L'UNESCO organise la Conférence des Caraïbes sur les centres multimédia communautaires à Trinité-et-Tobago

Vingt-cinq délégués de dix pays des Caraïbes ont participé à la 2ème Conférence des Caraïbes sur les centres multimédia communautaires (CMC), organisée avec le soutien de l'UNESCO du 10 au 12 mars 2010 à Port of Spain et Toco (Trinité-et-Tobago). La déclaration de Toco, adoptée à la fin de la conférence, jette les bases de la future association des CMC des Caraïbes.

Les pays suivants étaient représentés à la conférence : Bahamas, Barbade, Belize, Dominique, Grenade, Guyana, Jamaïque, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Suriname et Trinité-et-Tobago. La conférence, organisée en coopération avec la Commission nationale de Trinité-et-Tobago pour l'UNESCO, a été officiellement inaugurée par le ministre de l'Information de Trinité-et-Tobago, Neil Parsanlal. Dans son allocution, M. Parsanlal a salué l'UNESCO pour son action soutenue en faveur du développement des médias et l'a remerciée d'avoir organisé la conférence dans la "capitale médiatique des Caraïbes anglophones".

 

Le représentant du Bureau de l'UNESCO à Kingston, Isidro Fernandez-Aballí, a pris ensuite la parole pour retracer l'évolution historique des centres multimédia communautaires aux Caraïbes. M. Fernandez-Aballí a rappelé l'importance de disposer d'un réseau des CMC puissant et invité les délégués à créer une association pour donner de la visibilité à un tel réseau.

 

La conférence était principalement axée sur les sujets suivants :

<li>diffusion en flux des émissions radiophoniques et télévisées sur Internet ;

<li>amélioration du portail Multimedia for Caribbean Communities (www.mcclinks.com) ;

<li>création d'une communauté de pratique avec les CMC des Caraïbes ;

<li>création d'un centre de formation pour les CMC des Caraïbes ;

<li>développement d'un réseau et d'une association des CMC des Caraïbes.

A la fin de la conférence, les délégués ont adopté la déclaration de Toco. Ce document d'orientation jette les bases de la future association des CMC des Caraïbes, notamment sa structure de gouvernance, sa vision et ses perspectives en matière de développement durable.

 

Les participants, en majorité des représentants de télécentres et de radios communautaires, ont remercié l'UNESCO pour son soutien indéfectible aux médias alternatifs. Ils se sont également engagés à travailler assidûment pour assurer la réussite de la future association des CMC.




<- retour vers Toutes les actualités