03.05.2010 -

L'UNESCO organise la Conférence des médias des Caraïbes à Trinité-et-Tobago

Les Caraïbes commémorent la Journée mondiale de la liberté de la presse avec la Conférence annuelle des médias et de la communication, qui se tient les 3 et 4 mai à Trinité-et-Tobago. Une soixantaine de délégués assistent à la réunion pour examiner les questions liées aux médias d'un point de vue régional et mondial.

La Conférence de deux jours est organisée par l'UNESCO, l'Union des radiodiffusions des Caraïbes (CBU), l'Agence de presse des Caraïbes (CANA), l'Association des travailleurs des médias caribéens (ACM), l'Association des médias de Trinité-et-Tobago (MATT) et l'Association des éditeurs et des radiodiffuseurs de Trinité-et-Tobago (TTPBA).

 

Un représentant du ministère de l'Information de Trinité-et-Tobago a accueilli les délégués à la Conférence, qui a été ouverte par Isidro Fernandez-Aballi, conseiller de l'UNESCO pour la communication et l'information dans les Caraïbes. C'est l'ancien patron de presse Ken Gordon qui a prononcé le discours d'introduction.

 

La Conférence réunit une soixantaine de délégués des pays anglophones, francophones et néerlandophones de la région pour examiner les questions suivantes :

<li>le renforcement des capacités des médias aux Caraïbes ;

<li>l'indépendance éditoriale et la qualité de l'audiovisuel public ;

<li>la transformation des médias à l'ère du numérique ;

<li>le journalisme scientifique et éducatif ;

<li>la liberté d'information.

Jean Claude Luis, consultant régional travaillant pour l'Institut Panos à Haïti, dressera un panorama du paysage médiatique haïtien avant et après le tremblement de terre de janvier dernier.




<- retour vers Toutes les actualités