02.05.2014 - ODG

L’UNESCO conclut un accord avec la société chinoise Hisense Co. Ltd en vue de renouveler son équipement

© UNESCO/Nora Houguenade - Director-General signing agreement with Mr Liu Hao, Executive Vice President of Hisense Co Ltd ; standing (left to right) : Ambassador You Shaozhong, Mr Li Qun and Mr Hao Ping.

Le plus grand fabricant électronique chinois, la société Hisense Co. Ltd, a fait don d’équipements à l’UNESCO lors d’une cérémonie de signature le 2 mai 2014, en présence de M. Li Qun, Secrétaire du Comité municipal du parti de la ville de Qingdao, où la société a son siège, de M. Liu Hao, Vice-Président exécutif de Hisense Co., de M. Hao Ping, Président de la Conférence générale et Vice-Ministre chinois de l’éducation, et de M. You Shaozhong, Ambassadeur et délégué permanent de la Chine auprès de l’UNESCO.

Hisense Co. Ltd a également apporté une contribution financière d’un montant de 80 000 euros en vue de la remise en état du parc électronique de l’UNESCO au Siège.

M. Li Qun a informé Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, que Qingdao, ville côtière de la Province de Shandong, pouvait se targuer d’une économie à la croissance rapide et qu’elle était attachée à la protection du patrimoine culturel matériel et immatériel. Il s’est dit intéressé par un approfondissement de la coopération avec l’UNESCO, notamment dans les domaines du patrimoine et de l’acquisition de compétences en matière de technologies de la communication et de l’information.

Mme Bokova a réaffirmé que l’UNESCO avait été fière de recevoir le Président Xi Jinping le 27 mars 2014 et a évoqué la vigueur et l’importance de la coopération de l’Organisation avec la Chine. Remerciant cette dernière pour sa généreuse donation, Mme Bokova a décerné la médaille Confucius à M. Li Qun. Elle a déclaré que l’économie dynamique de Qingdao et l’attachement de la ville à la culture et au patrimoine « incarnaient l’ambition de la Chine de trouver un équilibre entre modernité, d’une part, et patrimoine et histoire, d’autre part, et de développer son capital humain ».




<- retour vers Toutes les actualités