13.06.2014 - UNESCOPRESS

Le Programme l’Homme et la biosphère de l’UNESCO annonce les lauréats des Bourses pour les jeunes scientifiques et de la Bourse Michel Batisse

Les lauréats 2014 des bourses l’Homme et la biosphère (Man and the biosphere, MAB) pour les jeunes scientifiques et de la bourse Michel Batisse ont été annoncés par le Conseil international de coordination du programme de l’UNESCO sur l’Homme et la biosphère, qui se réunit du 10 au 13 juin à Jönköping et dans la réserve de biosphère du Paysage de l’est du Lac Vättern (Suède).

Depuis 1989, le programme l’Homme et la biosphère accorde chaque année à des jeunes scientifiques des bourses pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars, afin d’encourager de jeunes chercheurs à entreprendre des travaux sur les écosystèmes, les ressources naturelles et la biodiversité, à quoi s’ajoutent depuis 2010 deux bourses spéciales financées par le Comité autrichien du MAB.

 

Les lauréats 2014 et leurs projets sont :

Michelle Jooste (Afrique du Sud) : Les tuniciers envahissants Ciona intestinalis et Botryllus Schlosseri : habitat et impacts ;

Mona POORZADY (Iran, République islamique d’) : Remplacement des ressources forestières comme le bois de chauffe par des énergies renouvelables dans la réserve de biosphère d’Arasbaran;

Nizar Hani (Liban) : Gestion territoriale durable et plan d’’action : la réserve de biosphère de Chouf;

Julieta Rosell Garcia (Mexique) : Comment l’écorce peut-elle contribuer à la survie des plantes face au changement climatique ? Comparaison de communautés végétales dans un environnement sec et humide;

Thomas E. Dela Cruz (Philippines) : Biodiversité, taxonomie, modèles écologiques et conservation des myxomycètes et des grands champignons dans la réserve de biosphère de Peurto Galera et la réserve forestière du bassin versant de Sablayan, à Mindoro;

Juraj Svajda (Slovaquie) : Etude sur les visites (impacts et perceptions) dans la partie slovaque de la réserve de biosphère de Tatra.

La bourse Michel Batisse - dotée de 6000 dollars et décernée à une étude de cas portant sur la gestion de réserve de biosphère – est attribuée à Ana Luisa R. Figueroa (Mexique), Directrice de la protection de la faune et de la flore des îles du Golfe de Californie, pour son étude de cas sur les pêcheurs de l’île de Saint-Pierre-Martyr, qui fait partie de la réserve de biosphère des îles du Golfe de Californie (Mexique).

Les réserves de biosphère sont des sites qui font preuve d’approches innovantes en matière de conservation, de sciences écologiques et de développement durable et qui sont reconnus comme tels par le l’Homme et la biosphère. Il existe actuellement 631 réserves de biosphère réparties dans 119 pays.

***

Contact médias : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO. Tel : +33 (0) 1 45 68 17 64, a.bardon(at)unesco.org

 

 

 

 




<- retour vers Toutes les actualités