08.10.2002 -

La Commission du Royaume-Uni pour l'UNESCO propose des amendements au document officiel "L'UNESCO et Sommet mondial sur la société de l'information".

Alors que l'UNESCO travaille assidûment à la définition de sa position dans le processus de préparation du Sommet mondial sur la société de l'information, la Commission du Royaume-Uni pour l'UNESCO a organisé un atelier de travail de la société civile de représentants de catégories professionnelles en août pour discuter du document « L'UNESCO et le Sommet mondial sur la société de l'information », qui est la contribution officielle de l'Organisation à la première réunion du Comité préparatoire du Sommet, en juillet 2002, à Genève.

Les participants ont ainsi formulé un certain nombre de recommandations et il a été suggéré qu'un certain nombre d'entre elles soit intégrées au document de principe final proposé par l'UNESCO :

 

· La réaffirmation sans équivoque que les fossés de l'information et du numérique font peser une lourde menace sur le développement durable, et que l'exigence morale de les combler s'impose aux Etats Membres.

· Une description complète et une exploration systématique des effets de ces technologies sur le développement durable.

· Les définitions complètes des termes suivants afin de faciliter leur usage pertinent : « information », « savoir », « la société de l'information » et la « société du savoir » .

· Une attention particulière portée aux individus et communautés créant leurs propres solutions pour s'approprier l'information, hors de toute solution importée ou imposée.

· L'exigence que le travail des organisations internationales présente des résultats tangibles.

· L'étude approfondie des besoins en information et initiation à son utilisation de tous les groupes marginalisés des différentes sociétés.

· Un appel aux organisations internationales pour promouvoir l'interopérabilité des systèmes et un accès public libre aux informations relevant du domaine public.

 

Le Secrétariat de la Commission du Royaume-Uni pour l'UNESCO fait partie de l'Unité sur l'Education et la Formation du British Council et travaille avec la société civile dans la totalité du Royaume-Uni pour renforcer leur participation aux programmes de l'UNESCO dans le monde entier.




<- retour vers Toutes les actualités