02.07.2012 -

Vingt-six nouveaux sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO cette année

© Véronique DaugeRabat, Morocco

Le Comité du patrimoine mondial a inscrit lundi le Parc naturel des colonnes de la Lena (Fédération de Russie), dernier site à être inscrit sur la Liste du patrimoine mondial cette année. Le Tchad, le Congo, Palaos et la Palestine ont pour la première fois des sites inscrits.

Le parc naturel des colonnes de la Lena (Fédération de Russie) est marqué par de spectaculaires colonnes de pierre  d’une hauteur de près de 100 mètres qui longent les rives de la Lena au centre de la République de Sakha (Yakoutie). Elles sont nées du climat continental extrême de la région où l’amplitude annuelle des températures atteint presque 100° centigrade, d’environ -60° en hiver à +40 en été. Les colonnes sont des contreforts rocheux isolés les uns des autres par des ravines profondes et abruptes issues de la gélifraction dirigée le long des joints intermédiaires. La pénétration de l’eau depuis la surface a facilité les processus cryogéniques (action du gel-dégel) qui ont élargi les ravines entre les colonnes, conduisant à l’isolement de celles-ci. Les processus fluviaux ont aussi une importance critique pour les colonnes. Le site se caractérise également par de nombreux fossiles de nombreuses espèces, pour certaines uniques,  datant du Cambrien.

Au total, cinq sites naturels ont été inscrits au cours de cette session du Comité du patrimoine mondial : le Site fossilifères de Chengjiang (Chine) ;  le Trinational de la Sangha (Congo, Cameroun et République centrafricaine) ; le parc naturel des colonnes de la Lena (Fédération de Russie) ;  les Ghâts occidentaux (Inde) et  les Lacs d’Ounianga (Tchad).

            Le lagon sud de Rocks Islands (Palaos) a été inscrit comme site mixte, culturel et naturel

Au total, 20 sites culturels ont été inscrits au cours de cette session :

  • L’opéra margravial de Bayreuth (Allemagne)
  • Activités perlières, témoignage d’une économie insulaire (Bahreïn)
  • Les Sites miniers majeurs de Wallonie (Belgique)
  • Rio de Janeiro, paysages cariocas entre les montagnes et la mer (Brésil)
  • Le Paysage de Grand Pré (Canada)
  • Le site de Xanadu (Chine)
  • La Ville Historique de Grand-Bassam (Côte d’Ivoire) 
  • Le Bassin minier du Nord-Pas de Calais (France)
  • Le Paysage culturel de la province de Bali : le système des subak en tant que manifestation de la philosophie du Tri Hita Karana (Indonésie)
  • Les Sites de l’évolution humaine du Mont-Carmel : les grottes Nahal Me’arot/Wadi el-Mughara (Israël) 
  • Masjed-e Jāme’ d’Ispahan (République islamique d’Iran)
  • Gonbad-e Qābus (République islamique d’Iran)
  • Le Patrimoine archéologique de la vallée de Lenggong (Malaisie)
  • Rabat, capitale moderne et ville historique : un patrimoine en partage (Maroc)
  • Le Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) 
  • La Ville de garnison frontalière d’Elvas et ses fortifications (Portugal)
  • Le Pays Bassari : paysages culturels Bassari, Peul et Bédik (Sénégal) 
  • Patrimoine du mercure. Almadén et Idrija (Slovénie/Espagne)
  • Fermes décorées de Hälsingland (Suède)
  • Le Site néolithique de Çatal Höyük (Turquie).

Le lieu de naissance de Jésus : l’Eglise de la Nativité et la route du pèlerinage, Bethléem (Palestine) a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en même temps que sur la Liste du patrimoine mondial. Deux sites du patrimoine mondial du Mali, Tombouctou et le Tombeau des Askia ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en danger, de même que Liverpool-Port marchand (Royaume-Uni) et les Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo-San Lorenzo.

Enfin, le Comité du patrimoine mondial a reconnu que le bon état de conservation de deux sites pouvait permettre le retrait de la Liste du patrimoine en péril : Fort et jardins de Shalimar à Lahore (Pakistan) et les rizières en terrasses des cordillères de Philippines.

                                                  ***

                            Contacts médias à Saint-Pétersbourg

                 Roni Amelan: r.amelan(at)unesco.org - +7 8965 0654 260

                Victoria Kalinin: v.kalinin(at)unesco.org - +7 8965 0654 251

                           Contact pour les accreditations presse:

                Anastasia Chernelevstikaya: chernelevstkaya(at)polylog.ru




<- retour vers Toutes les actualités