11.01.2012 - ODG

Le Forum mondial sur l'éducation insiste sur la collaboration public-privé pour une Education de qualité

© UNESCO/Cynthia Guttman

« Le système mondial des innovations pour améliorer l’Education de qualité ne prendra racine que grâce à une large collaboration entre acteurs privés, publics et non gouvernementaux », ont affirmé les participants du Forum mondial sur l'éducation à Londres les 9 et 10 janvier.

S'adressant au Forum, qui a réuni quelque 60 ministres de l'éducation, la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova a souligné l'importance de « solutions adaptables. Le progrès est plus qu'une question d'argent - c’est surtout une question d’adaptation, d’harmonisation entre les capacités et les besoins, entre les compétences et les connaissances exigées par le marché. »

Au cours du Forum, Irina Bokova a présenté le Cadre de compétences en Technologies de l’Information et de la communication (TIC) pour les enseignants, le décrivant comme « un excellent exemple de la façon dont une organisation intergouvernementale et des partenaires privés peuvent coopérer pour produire des résultats concrets. » Elle a noté que « le partenariat public-privé est une forme nouvelle de puissance civile pour façonner le nouvel esprit de l'apprentissage au 21e siècle.

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture du Forum, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et du Commonwealth, William Hague, a salué le Cadre de compétences en TIC. « Sans une vision globale de notre système d'éducation et une mise à jour constante de notre pensée à partir d'exemples de réussite dans le monde, nous risquons de perdre cette avancée. (...) Le Cadre de compétences en Technologies de l’Information et de la Communication des Enseignants de l’UNESCO illustre cette approche avant-gardiste de l'éducation. »

Le secrétaire général adjoint du Secrétariat du Commonwealth, Ransford Smith a rappelé que « l’émergence d’idées innovantes et adaptées à des situations très diverses exige un esprit de partage et de collaboration. » Le Cadre de compétences en TIC, a-t-il dit, a offert une approche globale et intégrée, ajoutant qu’un « impact à long terme sur les enseignants est attendu en Guyane », où l'UNESCO a été un partenaire dans le développement professionnel des enseignants aux TIC.

Le vice-président de Intel, John Davies, a donné des exemples du système d’innovation à grande échelle en Turquie, Argentine et Viet Nam qui ont aboutit à la formation des enseignants aux TIC, à l'amélioration des résultats d'apprentissage et à une connectivité accrue grâce à des partenariats élargis entre les gouvernements et les industries privées.

En marge du Forum, la Directrice générale a rencontré un certain nombre de partenaires, dont Intel, Microsoft, Pearson, HP, Lego Education, Promethean et GEMS Education pour discuter de la création d'une alliance mondiale de partenaires privés pour l'éducation. « Nous devons faire preuve d’une mobilisation mondiale impliquant le secteur privé, les gouvernements et les ONG, pour être mesure de mettre sérieusement l'Education sur l'agenda mondial. »

Le Forum mondial sur l'éducation est organisé par l'Association britannique des professionnels de l'éducation (BESA), avec le soutien du Bureau des Affaires étrangères du Commonwealth, le ministère de l'Éducation, le Département des Entreprises, Innovations et compétences et plusieurs partenaires industriels.

Le Forum mondial sur l’éducation




<- retour vers Toutes les actualités