24.05.2011 - ODG

Apprendre aux jeunes à connaître le patrimoine mondial est le meilleur moyen de préparer l’avenir, déclare Irina Bokova en Croatie

© Office of the President of Croatia/Tamara Pollak - La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, rencontrant M. Ivo Josipović, Président de la République de Croatie, au cours de sa visite officielle dans le pays (Zagreb, 21 mai 2011).

Le 22 mai 2011, au cours de sa visite officielle en Croatie (21 et 22 mai), la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a ouvert le premier Forum des jeunes d’Europe du Sud-Est sur le patrimoine mondial qui s’est tenu à Poreč sur le thème « Créer des réseaux pour un meilleur avenir commun ».

Dans son allocution, la Directrice générale a souligné que l’UNESCO s’employait à soutenir les gouvernements et les sociétés de la région dans leurs efforts pour sauvegarder et promouvoir la richesse de leur patrimoine et de leurs expressions culturelles. « La culture est dynamique », a-t-elle fait observer. En ces temps de changement et d’incertitude, « le patrimoine peut être un élément fondamental du développement durable, un instrument de réconciliation et d’harmonie en même temps qu’un facteur de coopération régionale ».

Rappelant que l’UNESCO s’attache de longue date à favoriser la coopération régionale en Europe du Sud-Est, Irina Bokova a annoncé le lancement d’une nouvelle initiative pour le dialogue et le patrimoine lors du prochain Sommet des chefs d’État de la région qui se tiendra à Belgrade en septembre 2011. Cette initiative, a-t-elle expliqué, s’adresse principalement aux jeunes de toute la région. « Elle les encouragera à partager leurs cultures et à mieux connaître leur histoire commune en tissant de nouvelles formes de dialogue qui favorisent la compréhension et le respect mutuels. Elle sera l’occasion de mettre en place des plates-formes et des réseaux novateurs desservant l’ensemble de la région – en vue d’inculquer aux jeunes les valeurs de partage du patrimoine culturel, tant matériel qu’immatériel ».
« Je suis convaincue que nous pouvons accomplir davantage pour faire de la culture et du patrimoine des passerelles pour le dialogue et la réconciliation dans l’Europe du Sud-Est », a-t-elle ajouté.

Pendant son séjour à Poreč, la Directrice générale a visité dans le centre historique de la ville, l’ensemble épiscopal de la basilique euphrasienne inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997.

La veille, à Zagreb, la Directrice générale avait rencontré M. Ivo Josipović, Président de la République de Croatie, avec lequel elle avait évoqué la fructueuse coopération entre la Croatie et l’UNESCO dans les domaines du patrimoine mondial et du patrimoine culturel immatériel.

Irina Bokova a mis en relief la contribution dynamique du Ministère croate de la culture au renforcement de la coopération bilatérale avec l’UNESCO. Elle a également rendu hommage au travail de la Commission croate pour l’UNESCO ainsi qu’au rôle actif que le Centre régional d'archéologie sous-marine de Zadar jouait dans la coopération régionale en tant que centre de catégorie 2 placé sous l’égide de l’UNESCO.
Rappelant sa première entrevue avec Irina Bokova en juin 2010, à l’occasion du 8e Sommet des chefs d’État des pays d’Europe du Sud-Est tenu à Istanbul, le Président Josipović a souligné l’importance que revêtait le fait que l’UNESCO soit pour la première fois dirigée par une personnalité de la région de l’Europe du Sud-Est. Il a par ailleurs réaffirmé le soutien de son pays aux priorités de l’Organisation.

M. Josipović et Mme Bokova ont échangé leurs points de vue sur la gouvernance des médias et l’éthique, ainsi que sur les défis que représentait la préservation du patrimoine culturel dans le contexte du développement urbain. Ils ont longuement discuté de la participation du secteur privé à la préservation du patrimoine culturel comme moyen de pallier la diminution des fonds publics alloués à la culture.

Au cours de son entretien avec M. Jasen Mesić, Ministre croate de la culture, la Directrice générale a souligné l’importance du premier Forum des jeunes d’Europe du Sud-Est sur le patrimoine mondial qui s’est tenu à Poreč pour faire de la culture un facteur d’intégration et de développement régional. Le Ministre a quant à lui rappelé la richesse du patrimoine culturel subaquatique de cette région, ainsi que la contribution du tourisme culturel au développement économique.

Cette même journée du 21 mai, Irina Bokova a également rencontré le Coordonnateur résident des Nations Unies en Croatie, Mme Louisa Vinton. Toutes deux ont échangé leurs points de vue sur le rôle de l’équipe de pays des Nations Unies en Croatie et la coopération




<- retour vers Toutes les actualités