31.01.2019 - UNESCO Office in Nairobi

La reconnaissance des acquis : instrument de progrès social et économique à Madagascar

Mme Hélène Guiol, spécialiste du programme de l'UNESCO, avec un diplômé (c)UNESCO

Le 7 décembre 2018, une cérémonie de présentation du processus de reconnaissance des acquis a eu lieu à Madagascar, approfondissant les thèmes de la reconnaissance des acquis à des fins professionnelles et de la reconnaissance des acquis au service des affaires et de l'entreprise.

La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hygiène, du ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, des représentants des employeurs, des représentants des travailleurs, des professionnels, des partenaires financiers et techniques et des acteurs clés dans le secteur éducatif. 

Deux tables rondes ont ouvert le débat sur la reconnaissance des acquis à des fins professionnelles et la reconnaissance des acquis au service des affaires et de l'entreprise. Parmi les panélistes figuraient le Directeur général de l'Institut supérieur de technologie d'Antananarivo- Madagascar, le Secrétaire général du Ministère de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, le Coordonnateur de la Conférence des travailleurs, le Président des Directeurs des ressources humaines, des entreprises privées, l'Ambassadeur de Maurice et l'UNESCO.

Au cours de la cérémonie, six candidats ont reçu un certificat d'aptitude professionnelle après la reconnaissance des acquis de la formation soutenue par l'UNESCO. Les lauréats ont reçu des diplômes en cuisine, en nettoyage, en construction et en systèmes de distribution d'eau, d'égouts et de drainage.

Le décret sur la reconnaissance des acquis a été adopté en Conseil de Gouvernement et la mise en place de la reconnaissance des acquis est l'un des aspects structurants de la réforme de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) à Madagascar, menée avec le soutien technique de l'UNESCO, dans le cadre du programme CapED/TVET.

 

 




<- retour vers UNESCO Bureau de Nairobi
Retour en haut de la page