Mission

© JUNDEP
Environmental education (Chile)

Depuis sa création en 1945, l'UNESCO, par le biais de son mandat en matière d'éducation, science, culture et communication a pour objectif de forger une culture de la paix en favorisant l’approfondissement et l'échange des connaissances, y compris scientifiques, grâce à la coopération internationale, le renforcement des capacités et une assistance technique à ses États membres. L'UNESCO travaille à créer les conditions d'un véritable dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples, fondé sur le respect mutuel et le respect des valeurs partagées.

Le Secteur des sciences contribue à la mission de l'UNESCO en utilisant la science pour bâtir la paix, éradiquer la pauvreté et promouvoir le développement durable.

Stratégie et programme

La 37e session de la Conférence générale de l'UNESCO (en 2013) a adopté la Stratégie à moyen terme pour 2014 à 2021 (Document 37C/4) qui définit la vision stratégique et le cadre du programme d'action de l'UNESCO. Les deux priorités globales pour cette période de huit ans restent : l'Afrique et l'égalité des sexes.

Les deux principaux objectifs de l'Organisation sont :

  • Paix - contribuer à une paix durable ;
  • Développement durable - contribuer au développement durable et à l'éradication de la pauvreté.

Deux objectifs stratégiques sont relatifs aux sciences exactes et naturelles :

  • OS 4: Promouvoir l'interface entre la science, les politiques et la société ainsi que des politiques éthiques et inclusives en faveur du développement durable ;
  • OS 5: Renforcer la coopération scientifique internationale en faveur de la paix, de la durabilité et de l'inclusion sociale.

Le programme et budget pour les sciences naturelles et exactes pour l'exercice quadrienal 2014-2017 (document 37 C/5) sera mis en œuvre dans le cadre de la Stratégie à moyen terme. 

Activités

La mise en œuvre des activités du Secteur des sciences exactes et naturelles dans le contexte de la planification stratégique de l'UNESCO et de la gestion et la planification budgétaire axées sur les résultats sont regroupés sous six axes d'action :

  • MLA 1 : renforcer les politiques et la gouvernance en matière de STI, ainsi que l'interface science-politiques-société ;
  • MLA 2 : renforcer les capacités institutionnelles dans les domaines de la science et de l'ingénierie ;
  • MLA 3 : renforcer les conaissances et les capacités pour la protection et la gestion durables des océans et des zones côtières ;
  • MLA 4 : favoriser la collaboration scientifique internationale au service des systèmes terrestres, de la biodiversité et de la réduction des risques de catastrophe ;
  • MLA 5 : renforcer le rôle des sciences écologiques et des réserves de biosphère ;
  • MLA 6 : renforcer la sécurité de l'eau douce.

Sur le plan interdisciplinaire, le Secteur des sciences exactes et naturelles agit dans les domaines suivants : la biodiversité et le développement durable des petits États insulaires en développement.

Les principaux programmes du Secteur des sciences exactes et naturelles  sont les suivants :

Retour en haut de la page