Réseaux

Grâce à toute une série de réseaux, instituts, centres et Chaires, les communautés scientifiques de l'UNESCO dans le monde sont reliées au Siège (Paris, France) lui-même au centre d'un réseau de 57 Bureaux hors Siège.

Les États membres

Les 195 États membres que compte l'UNESCO sont essentiels pour déterminer les politiques et stratégies de l'Organisation. Les programme et budget dans les sciences exactes et naturelles sont établis tous les deux ans par un processus de consultation et de coordination avec les commissions nationales pour l'UNESCO dans chaque pays. Les Comités nationaux des programmes scientifiques internationaux tels que le Programme hydrologique international, l'Homme et la biosphère, et le Programme international des géosciences, constituent également d'importants réseaux scientifiques pour l'UNESCO.

Les organisations intergouvernementales

L'UNESCO coopère également avec des Organisations intergouvernementales n'appartenant pas au système des Nations Unies mais ayant des relations de travail avec l'UNESCO. En outre, l'UNESCO collabore étroitement avec un certain nombre d'Organisations multilatérales.

Les bailleurs de fonds

Des contributions volontaires permettent une action efficace dans les programmes scientifiques de l'UNESCO. Les principaux partenaires de l’UNESCO à cet égard sont les donateurs gouvernementaux bilatéraux ainsi que les organisations susmentionnées multilatérales, privées et fondations d'entreprises et, dans une moindre mesure, les fonds et les partenaires des Nations Unies.

La société civile

Des organisations de la société civile jouent un rôle majeur en tant que prestataires de services, innovateurs, critiques avertis et défenseurs.

Retour en haut de la page