04.04.2013 - Natural Sciences Sector

Les pays des Caraïbes s'engagent à établir des réserves de biosphère

© Miguel Clüsener-Godt. From left to right: Hon. Ian Hayles (Member of Parliament of Jamaica), Hon. Nigel Carty of St. Kitts & Nevis, Hon. Kingston of Antigua & Barbuda, Hon. Silveria Jacobs, and Hon. Dr. Kenneth Darroux of the Commonwealth of Dominica.

Les pays ayant participé à la Conférence interministérielle et d'experts sur les réserves de biosphère dans la sous-région des Caraïbes, qui s'est tenue à Saint-Kitts du 26 au 27 Mars 2013, se sont engagés à établir une réserve de biosphère dans leurs pays respectifs.

Lors de la conférence organisée conjointement par le Gouvernement de Saint-Kitts-et-Nevis et le Programme MAB, un plan d'action pour les trois prochaines années a été établi, visant à créer un réseau de réserves de biosphère dans les petits États insulaires des Caraïbes et à promouvoir les réserves de biosphère en tant qu’outils pour les projets innovants apportant une valeur ajoutée aux activités socio-économiques.

Lors d'une conférence de presse suite à la réunion, les ministres d'Antigua-et-Barbuda, la Dominique, la Jamaïque, Saint-Kitts-et-Nevis et Saint-Martin et des représentants du gouvernement de Curaçao, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les Grenadines ont annoncé leur engagement pour travailler ensemble à la création de réserves de biosphère dans leurs pays.

La Déclaration de Saint-Kitts-et-Nevis a également été approuvée par tous les ministres, les représentants de l'UNESCO ainsi que les experts. Il a notamment été convenu d’habiliter l'UNESCO à identifier et sécuriser des fonds extrabudgétaires afin d’aider les États insulaires des Caraïbes à exécuter le plan d'action.




<- retour vers News single view ES
Retour en haut de la page