15.05.2013 - ODG

La Vice-Première ministre chinoise exprime le soutien vigoureux de la nouvelle équipe dirigeante à l’UNESCO

© UNESCO/ Matthieu Guevel -UNESCO Director-General, Irina Bokova, with the Vice Premier of China, Ms Liu Yandong, May 2013.

La nouvelle équipe dirigeante renforcera la coopération de la Chine avec l’UNESCO en vue d’améliorer le bien-être de la population par l’éducation, la science et la culture, a affirmé Mme Liu Yandong, récemment nommée Vice-Première ministre, dans le cadre d’une vaste réunion avec la Directrice générale qui s’est tenue à Hangzhou, le 15 mai, en marge du Congrès international sur la culture et le développement durable.

« L’éducation, la science et la culture comptent parmi les priorités du nouveau gouvernement », a assuré Mme Liu. Évoquant le « rêve chinois » du Président Xi Jinping, elle a expliqué que ce concept désignait l’aspiration à « offrir au peuple une meilleure éducation, de meilleures conditions de vie, des emplois plus satisfaisants, des services médicaux de meilleure qualité et un meilleur environnement, une aspiration étroitement liée à ce que fait l’UNESCO ».

Elle a précisé que les priorités nationales visaient essentiellement à améliorer l’équité et la qualité dans un système éducatif qui compte 270 millions d’élèves de plus de six ans, ajoutant qu’à la demande du Président Xi, elle élaborait un projet destiné à procurer plus de bien-être à 44 millions d’enfants, grâce à une amélioration de la santé, de la nutrition et de l’éducation.

Dans le domaine de la culture, elle a affirmé son engagement en faveur d’une bibliothèque dans chaque ville et d’un musée dans chaque district. Soulignant l’importance de la science et de la technologie pour la modernisation, elle a aussi indiqué que les dépenses de recherche avaient augmenté de 20 % par an ces cinq dernières années.

Elle s’est dite profondément satisfaite de l’évolution de la coopération entre la Chine et l’UNESCO depuis la signature d’un mémorandum d’accord en 2010 et la création du premier fonds-en-dépôt avec l’Organisation en 2012 pour soutenir le développement éducatif en Afrique, mis en œuvre à ce jour dans trois pays en vue de renforcer les capacités des enseignants.

Évoquant les nouveaux domaines de coopération, la Vice-Première ministre a chaleureusement salué la proposition de la Directrice générale de promouvoir conjointement l’enseignement supérieur en Afrique, affirmant qu’il s’agissait d’une priorité pour le Président Xi Jinping.

La Directrice générale s’est félicitée de l’accent mis par les dirigeants chinois sur l’équité et l’inclusion sociale, avec l’éducation comme moteur de la mobilité sociale. Elle a affirmé le total engagement de l’UNESCO à élargir sa coopération avec la Chine, à la fois pour en accompagner les ambitions nationales et pour soutenir le développement humain durable à l’échelle mondiale, en particulier en Afrique.




<- retour vers News single view ES
Retour en haut de la page