30.06.2013 - ODG

La Directrice générale participe à l’ouverture du débat de haut niveau de l’ECOSOC à Genève

© Magali De Vrin

Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, est à Genève du 1er au 3 juillet pour participer au débat de haut niveau de la session de fond du Conseil économique et social (ECOSOC), qui mettra l’accent sur une série de questions au cœur du programme de l'ONU en matière de développement.

Le débat de haut niveau a cette année pour thème « La science, la technologie et l’innovation ainsi que les perspectives ouvertes par la culture au service de la promotion du développement durable et de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement ».

La Directrice générale s’exprimera lors de la séance d’ouverture, en présence du Secrétaire général de l’ONU, du Président de l’ECOSOC, du Président de l’Assemblée générale, du Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT) et du Directeur général de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

Dans le cadre de ce débat de haut niveau, la Directrice générale présidera aussi deux tables rondes ministérielles. La première, qui portera sur « La culture et l’innovation dans l’agenda pour le développement post-2015 », offrira aux responsables politiques et aux spécialistes l’occasion d’établir des réseaux et de discuter des moyens d’améliorer les politiques et l’action en matière de liens entre la culture et le développement durable. Elle se penchera en outre sur le recours à l’innovation, la créativité et la culture pour élargir les possibilités de croissance économique inclusive, de création d’emploi, de cohésion sociale et de partenariat entre un grand nombre d’acteurs.

La seconde table ronde ministérielle, coorganisée par l’UNESCO et le Conseil international des sciences sociales (CISS), est intitulée « Science, technologie et innovation (STI) au service de la durabilité mondiale ». Elle offrira à l’UNESCO et au CISS l’occasion de faire intervenir les participants sur des questions prioritaires concernant les STI dans le but de mobiliser l’action collective et de soutenir les efforts de l’Organisation en matière de renforcement de l’interface entre la science, les politiques et la société, des liens entre les politiques de STI et le développement durable, des capacités des systèmes nationaux de STI et de la collaboration internationale dans le domaine de la science en faveur de la promotion de la paix et du transfert de technologies.

De plus, la Directrice générale prendra part à une manifestation organisée parallèlement par l’UNESCO, le CERN, l’UIT et la Fédération internationale des femmes diplômées des universités (FIFDU) sur le rôle des femmes dans la science.

 




<- retour vers News single view ES
Retour en haut de la page