28.10.2011 - UNESCOPRESS

Quatre agences des Nations Unies lancent un plan pour préserver les océans

Surpêche, dégradation des zones côtières, pollution, recul de la biodiversité marine affectent sérieusement la santé des océans. Face à ces menaces, quatre agences des Nations Unies présenteront le 1er novembre un plan pour améliorer la gouvernance des océans et en limiter la dégradation. Ce document sera présenté lors d’un événement sur les océans organisé au siège de l’UNESCO (13-15 heures, salle IX).

Ouvert par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, en présence de la Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, Wendy Watson-Wright, l’événement intitulé Les océans à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable. Renforcer la viabilité des océans et des littoraux et « verdir » l’économie bleu sera présenté en marge de la 36e session de la Conférence générale de l’Organisation. Son objectif : rappeler la nécessité pour les Etats de renouveler leurs engagements politiques en faveur des océans, à quelques mois de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui aura lieu à Rio de Janeiro en juin 2012.

Cet événement sera aussi l’occasion de présenter A blueprint for Ocean and Coastal Sustainability (Plan pour la durabilité de l’océan et du littoral), un document élaboré conjointement par la COI, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation maritime internationale.

Dressant un constat alarmant sur l’état des océans, ce document formule une série de recommandations à l’intention des délégués qui négocieront la déclaration finale de la Conférence de Rio. Il s’agit notamment de lutter contre l’acidification des océans ou le recul de la biodiversité et de mettre en place des mécanismes institutionnels plus efficaces pour protéger le littoral et les océans. Les représentant des quatre agences concernées seront présents afin d’exposer les dix propositions de ce Plan.

Aujourd’hui, à peine plus d’un pour cent des océans, qui représentent 70% de la surface de la Terre, font l’objet d’une protection. 60% des principaux écosystèmes marins ont été détériorés ou sont surexploités. Ainsi les mangroves ont-elles perdu entre 30 et 50% de leur superficie initiale tandis que les récifs coralliens ont régressé de 20%, fragilisant les zones côtières très peuplées. Les océans, qui absorbent près de 26% du dioxyde de carbone émis dans l’atmosphère, sont confrontés à un phénomène d’acidification qui menace certains éléments de planctons, et à travers eux, toute la chaîne alimentaire.

                                               ***

Les journalistes souhaitant assister à cet événement sont priés de s’accréditer.

Contact médias : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO. Tel : +33 (0) 1 45 68 17 64. Email : a.bardon(at)unesco.org




<- retour vers News single view ES
Retour en haut de la page