03.01.2014 - Natural Sciences Sector

Loin des yeux, loin du coeur ?

Dans le monde, 2,5 milliards de personnes dépendent uniquement des eaux souterraines pour satisfaire leurs besoins quotidiens. Des centaines de millions d’agriculteurs irriguent leurs champs avec des eaux souterraines pour nourrir la population. Cependant, les experts estiment que la plupart, si ce n’est l’ensemble, des aquifères du globe ne sont pas gérés de manière durable ni équitable. En réalité, la science, le droit et la gestion des eaux souterraines n’en sont qu’à leurs balbutiements. Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous en savons plus sur les océans, les lacs et les rivières de la planète que sur la source de vie qui coule sous nos pieds, ce qui ne nous empêche pas de la puiser avec une avidité croissante.

Le Projet de gouvernance des eaux souterraines, qui prend fin en 2014, vise à attirer l’attention sur l’importance capitale de la gestion durable des aquifères du globe, afin d’influencer la prise de décisions politiques et éviter ainsi la crise imminente de l’eau.

Lire l'article




<- retour vers News single view ES
Retour en haut de la page