23.11.2012 - ODG

Signature de l’accord établissant, à Măgurele-Bucarest (Roumanie), un Centre international de formation et de recherche avancées en physique

UNESCO/Landry Rukingamubiri

Paris, 21 novembre 2012 : La Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a signé avec la Ministre roumaine de l’éducation, de la recherche, de la jeunesse et des sports, Mme Ecaterina Andronescu, un accord établissant à Măgurele-Bucarest (Roumanie) un Centre international de formation et de recherche avancées en physique placé sous l’égide de l’UNESCO (catégorie 2).

Ce centre sera implanté sur la plate-forme de recherche en physique de Măgurele-Bucarest, un des trois sites d’accueil de l’infrastructure ELI (Extreme Light Infrastructure), projet paneuropéen de recherche scientifique d’excellence consacré à la technologie laser. Plate-forme internationale de mise en réseau et de collaboration dans les domaines de la physique et des mathématiques appliquées, le Centre travaillera en étroite collaboration avec le Programme international relatif aux sciences fondamentales de l’UNESCO (PISF) et le Centre international de physique théorique (CIPT) à Trieste. Il participera à l’Année internationale de la cristallographie (2014).

Le Centre fournira des capacités de formation et de recherche avancées aux scientifiques d'Europe centrale et orientale et nouera aussi des relations avec les scientifiques des pays les moins avancés d’Afrique. Il aura en outre pour mandat de promouvoir la place des femmes dans les sciences. Il contribuera ainsi aux deux thèmes transversaux de l’UNESCO que sont la priorité Afrique et la priorité Égalité entre les sexes.

Dans son discours prononcé à la cérémonie, la Directrice générale a rendu hommage à tous ceux dont le travail et la mobilisation ont conduit à la création du Centre à Măgurele-Bucarest : M. Sabin Stoica, titulaire d’une chaire UNESCO en physique et initiateur de la proposition, ses collègues de la plate-forme de physique de Măgurele-Bucarest, la Commission nationale de Roumanie pour l'UNESCO, la délégation permanente de Roumanie auprès de l’UNESCO et le Ministère roumain de l’éducation, de la recherche, de la jeunesse et des sports, en particulier S. E. Mme Ecaterina Andronescu, qui ont permis au projet de se concrétiser.

 




<- retour vers News single view ES
Retour en haut de la page