10.06.2014 - ODG

L’UNESCO et Nausicaá renforcent le Partenariat pour les océans

© UNESCO/P. Chiang-Joo - On 10 June 2014, during the celebration of World Oceans Day at UNESCO Headquarters, the Director-General, Irina Bokova, and Guy Lengagne, President of Nausicaá – Centre national de la mer, signed a partnership agreement between the two institutions.

Le 10 juin 2014, durant la célébration de la Journée mondiale de l’océan au Siège de l’UNESCO, la Directrice générale, Mme Irina Bokova, et M. Guy Lengagne, Président de Nausicaá – Centre national de la mer, ont signé un accord de partenariat entre les deux institutions.

L’UNESCO et Nausicaá collaborent étroitement depuis 1998, lorsque le premier Forum mondial des musées océanographiques, des centres scientifiques et des aquariums a été organisé sous la direction de Nausicaá, avec l’appui de la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (UNESCO-COI). Cette première réunion a conduit à la création du Réseau Océan Mondial, une alliance de plus de 250 organisations à travers le monde qui vise à informer le grand public sur les questions concernant l’océan et à promouvoir l’utilisation durable des ressources océaniques.

Ensemble, l’UNESCO et Nausicaá se sont employés à mobiliser les décideurs, les parties prenantes et le grand public autour des questions globales liées à l’océan, dans le cadre d’activités ciblées, notamment durant les manifestations internationales telles que les forums mondiaux sur les océans, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable de 2012 (Rio + 20), les conférences des Nations Unies sur les changements climatiques, et les journées mondiales de l’océan.

Le partenariat nouvellement signé prévoit des efforts conjoints dans le domaine de l’éducation en vue du développement durable. Par l’intermédiaire de sa Commission océanographique intergouvernementale, l’UNESCO appuiera le développement du programme de sensibilisation de Nausicaá, notamment en ce qui concerne le changement climatique et la haute mer. La promotion de l’initiation à l’océan restera au cœur de ces efforts conjoints, y compris des activités visant à faire intervenir les particuliers en tant que « citoyens de l’océan ».

« Le développement durable sur terre passe par le développement durable de l’océan », a déclaré la Directrice générale. « Ensemble, nous avons le pouvoir de sauvegarder l’océan. »

Nausicaá joue un rôle actif dans la plate-forme Océan et Climat 2015, lancée à l’UNESCO le même jour. La plate-forme réunira des chercheurs et des organisations de la société civile, l’objectif étant de placer l’océan au cœur du débat international sur le changement climatique. L’océan régule le climat, absorbe plus d’un quart des émissions de carbone, et représente la principale source d’oxygène dans le monde. Aussi doit-il faire partie de la solution au moment où les États sont en train de définir un nouvel agenda pour le développement durable.

« Cette plate-forme est un outil essentiel pour appeler l’attention sur l’océan en tant que source de solutions durables au changement climatique, pour influer sur le débat public, et pour alimenter les négociations », a déclaré la Directrice générale.

Dans cette optique, l’UNESCO-COI et la Oceanography Society vont convoquer, en novembre, la deuxième Conférence internationale sur la recherche océanographique afin de mettre en place une collaboration internationale dans le domaine des sciences et des technologies marines. À cette occasion, Nausicaá s’emploiera à faire participer le public durant la Conférence, grâce à la projection de films et autres activités destinées au grand public.

La célébration de la Journée mondiale de l’océan s’est poursuivie avec le premier campus OPEN UNESCO, où plus de 300 jeunes, âgés de 12 à 17 ans, ont indiqué ce que l’océan représentait pour eux et ce qu’ils pouvaient faire pour l’océan, en présence d’experts et de légendes de la voile.




<- retour vers News single view ES
Retour en haut de la page