Cartographie lithologique

Le volet « Cartographie lithologique » (1984-1988) a été consacré au traitement d’images et au contrôle terrestre de l’imagerie satellite dans le cadre du programme GARS-Afrique. Il a amélioré l’interprétation de la lithologie, de la structure et de la minéralisation des ceintures plissées kibarienne et ubendienne en Afrique, au moyen d’une technologie de télédétection avancée. Les recherches ont permis d’établir un lien entre les études géologiques fondamentales et la recherche métallogénique dans la région kibarienne, ce qui a considérablement amélioré notre compréhension des formations sédimentaires du cycle kibarien à travers la région.

Le volet a évalué la faisabilité de l’utilisation des données de télédétection avancée pour détecter des assemblages minéraux, des zones d’altération et des indicateurs géobotaniques pour un éventail d’analyses lithostructurelles :

  • discrimination des unités lithologiques au sein des complexes métasédimentaires ;
  • reconnaissance des différents types de roches intrusives ;
  • influence de l’érosion tropicale sur les assemblages minéraux caractéristiques des roches et des sols ;
  • reconnaissance des zones d’altération minérale ;
  • différenciation des structures précambriennes et des structures du Cénozoïque polyphasées ;
  • reconnaissance du contrôle structural sur la minéralisation ;
  • détermination des propriétés spectrales des matériaux géologiques par mesures radiométriques.

Méthode

La cartographie lithologique a été effectuée en utilisant une combinaison de données d’enquêtes de terrain et d’analyses spectrales de données de télédétection issues des satellites Landsat MSS, Landsat TM et SPOT pour deux sites africains – la ceinture plissée ubendienne en République-Unie de Tanzanie et les formations précambriennes de la ceinture plissée kibarienne au Burundi. Les deux sites sont caractérisés par des sols latéritiques et par une végétation allant de la forêt tropicale humide à la savane. Les premières études ont mis l’accent sur la ceinture plissée ubendienne car elle se compose de diverses unités lithologiques recouvertes d’une couche de végétation relativement homogène. La ceinture plissée kibarienne (Protérozoïque moyen) a une nature plus complexe et les recherches ont été axées sur la détection des granites, des roches basiques et des zones de cisaillement dans le nord du Burundi, ainsi que sur l’utilisation d’indicateurs géobotaniques afin de détecter les zones d’altération minérale dans le centre du pays.

Les résultats ont été publiés dans deux volumes du Bulletin (annales) du Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC) :

  • Volume I (1988) : « Image analysis, geological control and radiometric survey of Landsat TM data in Tanzania »
  • Volume II (1989) : « Spectrométrie à haute résolution in situ et analyse d’image LANDSAT et SPOT au Burundi »

Collaborateurs

Retour en haut de la page