Géo-éducation en Afrique

©UNESCO

De nombreux défis environnementaux dans notre monde en évolution ne peuvent être résolus que si les jeunes générations ont les connaissances nécessaires pour y faire face, cet apprentissage commence dès le plus jeune âge par l'éducation.

Malheureusement, il est communément établi qu’aux niveaux primaire et secondaire, l’enseignement de la géologie n’est pas au même niveau que la géographie, l'histoire, les mathématiques ou la physique. Dans de nombreux pays africains, l’enseignement des sciences de la terre n’apparait qu’à la fin du secondaire, voire au niveau universitaire.

Grâce à ce projet, l'UNESCO souhaite informer et convaincre les gouvernements pour qu’ils adaptent les programmes de sciences naturelles et donnent ainsi aux sciences de la Terre un réel statut. Ce statut devant refléter le rôle important de cette discipline dans la vie quotidienne des populations africaines. L’objectif étant de commencer avec un pays ce qui permettra ensuite d’étendre ce projet à tous les autres.

Dans le même temps, ce projet devra mettre l'accent sur la formation des enseignants afin de faire connaitre les sciences de la Terre aux plus jeunes. Ce projet de géo-éducation est le fruit d’un partenariat entre l'UNESCO, l'Union européenne des géosciences (EGU) et la Commission de l’Union internationale des sciences géologique (UISG). Les autres partenaires sont les bienvenus.

Retour en haut de la page