Programme international de géosciences

© G. Lansard
Cheran River, France

2018-Nomination de trois nouveaux membres du Conseil du PICG

Conformément aux Statuts du Programme international de géosciences et des géoparcs approuvés par la 38e Conférence générale, le Conseil du PICG est composé de six membres ordinaires désignés d’un commun accord par la Directrice générale de l’UNESCO et Président de l’Union internationale des sciences géologiques (UISG). Les six premiers membres du Conseil ont été nommés en décembre 2016, en indiquant ceux dont le mandat initial expirera après deux ans. En 2018, trois membres du Conseil devaient être renouvelés. Le 31 décembre 2017, le Secrétariat du PICG a ouvert un appel à candidature via ses partenaires, les canaux de l'UISG, les comités nationaux du PICG et les commissions nationales afin de trouver des experts de haut niveau activement engagés dans la recherche scientifique en lien avec les objectifs du PICG.

Au 12 mars 2018, date limite de l’appel, le Secrétariat du PICG avait reçu 115 candidatures de 37 États membres. Parmi ces candidatures, 62 candidats potentiels, dont 20 candidatures féminines, provenant de 33 États membres avaient les qualités requises pour devenir membres du Conseil du PICG.

En respectant l’égalité des genres, une bonne répartition géographique et tout en veillant à avoir des membres hautement qualifiés, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay, a nommé les scientifiques, ci-dessous, dont l’activité débutera en octobre 2018 :

  • M. Sobhi Nasir (Jordanie) : Ressources de la Terre
  • Mme Weijian Zhou (Chine) : Changement global
  • M. Carlos Vargas Jimenez (Colombie) : Géorisques

L'UNESCO et l'UISG tiennent à remercier M. Guy Narbonne (Canada), Mme Maria-Julia Orgeira (Argentine) et M. Alik Ismail-Zadeh (Azerbaïdjan) pour leurs efforts exceptionnels visant à promouvoir et à soutenir le PICG depuis leur nomination initiale en 2016. Les autres trois membres actifs du Conseil du PICG, nommés par la Directrice-générale en 2016, sont originaires des Pays-Bas, de la République de Corée et du Zimbabwe et resteront en poste jusqu'en 2020.

Les nouveaux projets IGCP pour 2019 devront nous parvenir avant le 15 octobre 2018.

Mieux comprendre notre Terre, bien plus qu'un objectif scientifique, c'est une condition indispensable à la préservation de la diversité sur terre et de l'avenir de nos sociétés.

Les sciences de la Terre détiennent les clés permettant d'apporter des réponses pertinentes aux défis que nous avons à relever afin de préserver notre environnement et de garantir un développement durable.

L'UNESCO oeuvre, depuis plus de quarante ans, aux côtés de l'Union Internationale des sciences géologiques (UISG) pour mobiliser la coopération mondiale dans le domaine des sciences de la Terre par le biais du Programme international de géosciences (PICG). Ce Programme est une plate-forme regroupant des scientifiques du monde entier dans le but de faire reculer les frontières du savoir grâce à de projets concrets.

A ses débuts, le Programme a renforcé les échanges scientifiques en fournissant un cadre pour la mise en place de corrélations géologiques entre différentes données stratigraphiques mondiales, l'accent étant mis sur la recherche fondamentale en géosciences et l'établissement de liens entre des événements qui ont jalonné l'histoire de la Terre.

Le Programme met l'accent sur cinq thèmes d'étude :

  • Ressources de la Terre : pérennité de notre société
  • Changement climatique : preuves provenant de données géologiques
  • Géorisques : diminution des risques
  • Hydrogéologie : géoscience du cycle de l'eau
  • Contrôle Géodynamique de notre environnement

Tout au long de son évolution, le Programme a toujours su construire des passerelles entre disciplines et scientifiques, notamment vers ceux de la jeune génération, en vue de stimuler une recherche de pointe et de partager le savoir scientifique pour le bien de tous.

L'UNESCO est la seule agence du système des Nations Unies ayant pour mission de soutenir la recherche et de renforcer les capacités en géologie et en géophysique. Le Programme international de géosciences est, à ce titre, notre programme phare dans ce domaine.

Retour en haut de la page