PROJETS PICG

Le Conseil scientifique du Programme international des géosciences (PICG) a, lors de sa 41è session (18-20 février 2013), évalué les projets en cours ainsi que les nouvelles propositions. 30 projets ont été reçus en 2012 dont 5 nouvelles propositions. 7 projets particulièrement importants recevront par le biais de l'UNESCO un soutien financier de l'Agence suédoise de coopération internationale (ASDI).

Si vous souhaitez rejoindre un projet du PICG, veuillez cliquer sur les projets du PICG 2013 ci-dessous pour contacter un chef de projet. Si, par contre, vous souhaitez proposer un nouveau projet au PICG, nous vous invitons à aller sur la page "Soumission des projets". Pour votre information, ces appels à projet ne peuvent être rédigés qu'en anglais.

Participants of IGCP 470

Liste succincte des projets IGCP 2013

Les projets du PICG qui ont cours en 2013 mettent l'accent sur les principales questions géologiques dans les sociétés d'aujourd'hui. Il sont répartis en cinq thèmes :

  • Ressources de la Terre : pérennité de notre société : Les ressources géologiques de la terre comprennent essentiellement les minéraux, les hydrocarbures, les terres rares, l'énergie géothermique, l'air et l'eau. Une approche durable de leur utilisation est vitale pour le bien-être futur de la société. La prise en compte de l'environnement dans l'exploitation de ces ressources est un défi pour la recherche scientifique en géosciences ; il en va de même pour les progrès technologiques.
  • Changement climatique : preuves provenant de données géologiques : Les changements qui se sont produits dans le climat de la Terre et dans l'évolution de la vie sont préservés dans les roches. Archives glaciaires et dépôts de poussières, sédiments terrestres et océaniques, et assemblages de plantes et d'animaux fossiles sont autant de traces qui contribuent à notre connaissance des changements globaux. Plusieurs grandes extinctions se sont accompagnées d'une évolution spectaculaire de l'environnement et de l'écosystème et ont ponctué l'histoire de la Planète. La vie elle-même a maqué de son empreinte l'atmosphère, les océans et la surface de la Terre. Les enseignements qui nous livre l'histoire de notre environnement donnent la mesure des défis présents et à venir.
  • Géorisques : diminution des risques : Les géorisques incluent les séismes, l'activité volcanique, les glissements de terrain, les tsunamis, les inondations, l'impact de météorites et les risques pour la santé liés aux matériaux géologiques. Ces phénomènes peuvent être locaux, comme les lahars et l'érosion côtière, ou de plus grande envergure allant jusqu'à menacer l'humanité entière comme les éruptions de super-volcans ou les impacts de météorites. Les recherches que mènent les spécialistes des sciences de la Terre contribuent à mieux comprendre ces aléas et à atténuer les risques qui en découlent.
  • Hydrogéologie : géosciences du cycle de l'eau : L'eau est indispensable à la vie sur Terre et son utilisation durable est essentielle à la survie de l'humanité. Les ressources en eau de notre planète se composent des eaux de surfaces et des eaux souterraines, des eaux océaniques et des glaciers. Pour étudier ces ressources en eau, il faut comprendre et gérer le réseau des eaux de surface et des eaux souterraines, y compris les sources, ainsi que le aspects relatifs à la contamination, la vulnérabilité et l'histoire des réseaux hydrographiques.
  • Contrôle Géodynamique de notre environnement : Notre environnement habitable à la surface de la Terre résulte et dépend des processus qui se déroulent dans la Terre profonde. Les chercheurs en géosciences utilisent notamment des techniques géophysiques pour étudier ces processus, tels que les variations du champ magnétique terrestre ou la tectonique des plaques, dans le but de mieux comprendre le fonctionnement de cette planète vivante qu'est notre Terre. La compréhension de ces processus est également utile pour l'exploration des ressources naturelles, la répartition et la gestion des ressources en eaux souterraines ou encore la caractérisation et l'atténuation des aléas naturels, comme les séismes.
Retour en haut de la page