Les projets du PICG

Le Conseil du Programme international de géosciences (PICG) a tenu sa 6e session en mars 2021 et a évalué 29 projets, dont 5 projets en cours et 24 nouvelles propositions. 18 nouveaux projets ont été approuvés.

En 2021, un total de 57 projets seront actifs et 55 seront éligibles pour un financement par l'UNESCO, l'Union internationale des sciences géologiques (UISG), la Corporation de développement de la Province de Jeju (JPDC) de la République de Corée et la Commission nationale de la République Populaire de Chine pour l'UNESCO.

Si vous souhaitez rejoindre un projet du PICG, veuillez cliquer sur les projets du PICG ci-dessous pour contacter un chef de projet. Si, par contre, vous souhaitez proposer un nouveau projet au PICG, nous vous invitons à aller sur la page "Soumission des projets". Pour votre information, ces appels à projet ne peuvent être rédigés qu'en anglais.

5 thèmes reçoivent un financement :

Ressources de la Terre : pérennité de notre société

Changement global et évolution de la vie : preuves provenant de données géologiques

Les changements climatiques qui ont eu lieu et l'évolution de la vie sont préservés dans les roches. Archives glaciaires et dépôts de poussières, sédiments terrestres et océaniques, et assemblages de plantes et d'animaux fossiles sont autant de traces qui contribuent à notre connaissance des changements globaux. Plusieurs grandes extinctions se sont accompagnées d'une évolution spectaculaire de l'environnement et de l'écosystème et ont ponctué l'histoire de la Planète. La vie elle-même a marqué de son empreinte l'atmosphère, les océans et la surface de la Terre. Les enseignements qui nous livrent l'histoire de notre environnement donnent la mesure des défis présents et à venir.

Géorisques : diminution des risques

Les géorisques incluent les séismes, l'activité volcanique, les glissements de terrain, les tsunamis, les inondations, l'impact de météorites et les risques pour la santé liés aux matériaux géologiques. Ces phénomènes peuvent être locaux, comme les lahars et l'érosion côtière, ou de plus grande envergure allant jusqu'à menacer l'humanité entière comme les éruptions de super-volcans ou les impacts de météorites. Les recherches que mènent les spécialistes des sciences de la Terre contribuent à mieux comprendre ces aléas et à atténuer les risques qui en découlent.

Hydrogéologie : géoscience du cycle de l'eau

L'eau est indispensable à la vie sur Terre et son utilisation durable est essentielle à la survie de l'humanité. Les ressources en eau de notre planète se composent des eaux de surfaces et des eaux souterraines, des eaux océaniques et des glaciers. Pour étudier ces ressources en eau, il faut comprendre et gérer le réseau des eaux de surface et des eaux souterraines, y compris les sources, ainsi que tous les aspects relatifs à la contamination, la vulnérabilité et l'histoire des réseaux hydrographiques.

Géodynamic : Contrôle de notre environnement

Notre environnement habitable résulte et dépend des processus qui se déroulent dans la Terre profonde. Les chercheurs en géosciences utilisent notamment des techniques géophysiques pour étudier ces processus, tels que les variations du champ magnétique terrestre ou la tectonique des plaques, dans le but de mieux comprendre le fonctionnement de cette planète vivante qu'est notre Terre. La compréhension de ces processus est également utile pour l'exploration des ressources naturelles, la répartition et la gestion des ressources en eaux souterraines ou encore la caractérisation et l'atténuation des aléas naturels, comme les séismes.

Thème spécial 2020: "le Géopatrimoine pour le développement durable

Retour en haut de la page