Patricia Vickers-Rich

IGCP chairperson

Patricia a obtenu sa maîtrise à l'Université de Californie (Berkeley, 1966), son master et son doctorat à l'Université de Columbia (New York, 1968,1972), dans le domaine des géosciences et plus particulièrement en paléobiologie. Tout au long de sa carrière, elle a encadré plus de 60 étudiants au doctorat et publié plus de 170 articles scientifiques revus par des pairs. Elle a également écrit un certain nombre d'ouvrages de recherche ainsi que des publications plus accessibles, dont deux pour enfants avec le prix Nobel José Ramos-Horta sur la géologie du Timor-Leste, traduites dans plus de 20 langues.

Son intérêt pour l'évolution de la vie, le climat et l’environnement l’a amenée à financer et à gérer des expéditions en Arabie Saoudite, en Afrique, en Sibérie, en Australie centrale, en Patagonie, ainsi que dans bien d'autres endroits. Un grand nombre de ces projets ont bénéficié, pendant plus de 30 ans, de subventions de la Société nationale de géographie. Avec des ancêtres Cherokee, elle fut la première de sa famille à fréquenter l'université d’où sa passion pour la recherche sur l'origine et l'histoire de la vie, et sa volonté de transmettre les apports merveilleux de la science aux enfants. Elle a fondé le Centre des sciences de Monash à Melbourne, qui a maintenant évolué en PrimeSci, cet organisme permet de rendre la science accessible aux enfants du primaire et du secondaire grâce à des présentations dans les écoles, des expositions, des soirées familiales, des clubs scientifiques, des publications tant en Australie qu’à travers le monde. Tous ces travaux sont dirigés par des scientifiques qui font également des travaux de recherche et dont l’enthousiasme est contagieux.

Retour en haut de la page