GÉOPARC MONDIAL UNESCO Beaujolais (France)

“Une identité née des roches qui façonnent le paysage naturel et humain"

©Destination Beaujolais / Cameras Rouges


Célébrons le patrimoine de la Terre

Le Géoparc mondial UNESCO du Beaujolais est situé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le sud-est de la France. Le Beaujolais est mondialement connu pour ses vins. Le territoire bénéficie d'une diversité géologique exceptionnelle qui a été façonnée sur près de 500 millions d'années. Trois types de reliefs topographiques caractérisent la région : la plaine du val de Saône à l’est, la zone viticole composée de pentes douces interrompues par des vallées boisées, et les monts du Beaujolais s'étendant à l'ouest et atteignant une hauteur de plus de 1000 mètres aux frontières de la région.

Situé sur la bordure orientale du Massif Central et en regard immédiat des Alpes, le Géoparc mondial UNESCO bénéficie d'une localisation privilégiée au cœur de l'Europe et possède une géologie riche et complexe. Le socle cristallin magmatique et métamorphique offre une histoire assez complète de l'évolution de la ceinture orogénique hercynienne, une chaîne de montagnes développée à la fin du Paléozoïque (350 à 290 millions d'années) à la suite de la collision entre les supercontinents Gondwana et Euramerica. Cette période de l‘histoire géologique du Beaujolais est un témoignage remarquable des processus géologiques qui se produisent dans les racines profondes des chaînes de haute montagne et qui sont d'une importance capitale pour l'histoire paléogéographique mondiale. Les séries sédimentaires secondaires couvrent une période de près de 80 millions d'années. La diversité des lithologies et des structures est liée à la diversité de l'histoire géologique marine épicontinentale, marquée par un large éventail d'environnements sédimentaires. Les mouvements tectoniques pendant le Paléogène (45 à 25 millions d'années) et pendant le Néogène (10 à 5 millions d’années), reliés à la formation des Pyrénées puis des Alpes, ont provoqué une fracturation intense du socle et de la couverture sédimentaire, un relèvement du Beaujolais occidental et un basculement général des séquences géologiques à l'est. Profitant de la grande dépression qui s'est formée entre les monts du Beaujolais et du Jura, un vaste réseau hydrographique périalpin s'est développé au Paléogène terminal et au Quaternaire (depuis 3 millions d'années environ) et a progressivement créé le grand domaine alluvial et fluvio-glaciaire de la Saône. Bénéficiant d'un large éventail de formations géologiques, le Beaujolais fait l'objet de nombreuses études scientifiques, abordant tous les grands thèmes scientifiques de la géologie fondamentale et appliquée.

La géographie physique a conduit à l'établissement d'environnements naturels spécifiques, tels que des landes, des pâturages et des couverts boisés sur sols acides ou calcaires, des tourbières, des zones humides d’altitude et des lônes péri-fluviales qui sont habités par un certain nombre d'espèces uniques de flore et de faune.

©Destination Beaujolais / Cameras Rouges


Soutenons les communautés locales

Le territoire du Géoparc mondial UNESCO comprend 128 municipalités et une population de plus de 225 000 habitants.

Le Beaujolais présente un riche patrimoine culturel, qui se manifeste dans les nombreux bâtiments historiques tels que les châteaux, églises, et autres villages de caractère. Tous ces bâtiments se distinguent par une architecture remarquable et les variétés de pierres utilisées pour la construction traditionnelle reflètent la diversité géologique du Beaujolais. Le Mont Brouilly est l'un des sites les plus emblématiques du Géoparc mondial UNESCO du Beaujolais. S'élevant au cœur de la côte viticole, le Mont Brouilly témoigne de la longue et tumultueuse histoire géologique du Beaujolais. Ce géosite offre des panoramas spectaculaires et des aménagements durables qui permettent de découvrir sa géologie, son histoire et ses légendes, les vignobles et les forêts du Beaujolais. Le développement économique du Beaujolais s’est toujours basé sur les ressources locales comme la viticulture, l'industrie textile ou encore l'exploitation forestière.

Le Géoparc mondial UNESCO du Beaujolais cherche à impliquer les habitants et les communautés locales dans la gestion et la planification avec pour objectif la sensibilisation du plus grand nombre de personnes possible au patrimoine géologique de la région, mais aussi l'évaluation et le renforcement de l'intérêt des habitants pour ce projet. Les ressources humaines et l'intérêt à long terme pour ce projet grandissent. Le projet du Beaujolais adopte non seulement une approche locale mais aussi participative pour créer et formaliser un réseau durable d'échanges avec d'autres territoires.

Au-delà de sa géologie, le Géoparc mondial UNESCO du Beaujolais est une terre d'écotourisme qui recèle des trésors pour ceux qui apprécient les paysages, la nature généreuse et les produits du terroir.


Retour en haut de la page