GÉOPARC MONDIAL UNESCO CHEONGSONG (République de Corée)

Cheongsong: un trésor vert

©Géoparc mondial UNESCO Cheongsong, République de Corée


Célébrons le patrimoine de la Terre

Entouré d’une chaîne de montagnes, le Géoparc mondial UNESCO Cheongsong est situé dans la partie centrale orientale de la République de Corée assez loin de l’océan. « Cheongsong » est dérivé de « Cheongbo » et « Songsang », signifiant respectivement « trésor vert » et « écologie de pin ».

La République de Corée est située sur la marge orientale de la plaque eurasienne ; plaque sous laquelle la plaque pacifique est subductée, avec l’archipel volcanique japonais situé à l’aplomb de la zone de subduction.

Le Géoparc mondial UNESCO Cheongsong appartient au bassin de Kyongsang, le plus vaste bassin sédimentaire de la République de Corée. La zone présente des roches ignées, métamorphiques et sédimentaires, formées durant les périodes précambriennes à cénozoïques. Depuis la base, les couches géologiques de Cheongsong comprennent des roches métamorphiques de la période précambrienne (datées de plus de 500 millions d’années) ; des roches plutoniques de la période triasique (datées de 200 à 250 millions d’années) ; des roches sédimentaires et volcaniques de la période crétacée (de 60 à 150 millions d’années) ; des roches intrusives, plutoniques, et autres de la période tertiaire (de 2 à 60 millions d’années) ; et des couches alluviales de la période quaternaire (moins de 2 millions d’années). Des caractéristiques distinctives d’interconnexion comme les interactions entre activité volcanique rhyolitique et eau sont à l’origine de la rhyolite sphérolitique de Cheongsong et le site de la source minérale de Dalgi respectivement, deux géosites représentatifs de la région. La lave rhyolitique a une teneur en silice plus élevée que la roche volcanique moyenne. Cette teneur minéralogique inhabituelle fait que la lave chaude se refroidit dans les sphères de couches sombres et claires, donnant à cette roche un aspect beau et unique, la rhyolite spherulitic, localement appelée la Pierre de Fleur.

Le Géoparc mondial UNESCO Cheongsong comporte 24 sites géologiques : dix-sept sites avec des roches ignées, six sites avec des roches sédimentaires, un site de roche métamorphique ainsi que quatre sentiers géologiques.

©Géoparc mondial UNESCO Cheongsong, République de Corée


Soutenons les communautés locales

Le Géoparc mondial UNESCO Cheongsong compte une population de 26 697 personnes réparties dans huit petites villes.

L’économie du territoire de Cheongsong est basée sur l’agriculture. En utilisant et en promouvant les produits fabriqués par des groupes et des sociétés, comme des produits liés au géotourisme, le Géoparc mondial UNESCO s'attend à améliorer l'économie locale et à augmenter les revenus.

Un plan éducatif est actuellement mis en œuvre par les autorités éducatives, les experts en éducation et les agents de voyage. L'accent est principalement mis sur l'élaboration de guides et l'amélioration des explications fournies par les guides. De plus, le plan présentera des programmes éducatifs qui seront entrepris en partenariat avec les enseignants des écoles élémentaires, intermédiaires et secondaires.


Retour en haut de la page