GÉOPARC MONDIAL UNESCO MIXTECA ALTA, OAXACA (Mexique)

Erosion, culture et patrimoine géologique

©Géoparc candidat UNESCO Mixteca Alta, Oaxaca, Mexique


Célébrons le patrimoine de la Terre

Le Géoparc mondial UNESCO Mixteca Alta, Oaxaca se trouve dans la province physiographique de la Sierra Madre Del Sur, une région montagneuse bordé au nord avec la ceinture volcanique mexicaine. D’un point de vue géologique, la région est considérée comme la plus complexe du Mexique. Il se compose à sa base de roches métamorphiques et plutoniques datant des périodes Précambrienne (plus de 500 millions d'années) et du Paléozoïque (250-500 millions d'années), un tapis de roches Mésozoïques (60 à 250 millions d'années) – marin pour la majorité –, de roches volcaniques Cénozoïques et des sédiments continentaux (moins de 60 millions d'années).

Certains des 35 géosites sélectionnés sont liés à des processus érosives-sédimentaires et aux paysages qui témoignent de l'utilisation agricole intense de la terre. Plusieurs géosites sont choisis afin d’expliquer ces liens, tels que: les ruisseaux et badlands, les mouvements de terrain, lamabordos et paléosols. D’autre géosites comprennent des structures plutoniques et tectoniques (digues et seuils, failles) et des affleurements présentant des altérations sphéroïdales.

©Géoparc mondial UNESCO Mixteca Alta, Oaxaca, Mexique


Soutenons les communautés locales

Le nom du Géoparc mondial UNESCO est dérivé de la civilisation Mixtèque, qui a prospérée entre le 2e siècle avant JC et le 15e siècle après JC et se terminant au début du 16e siècle avec l’arrivée des conquistadors espagnols. Le territoire présente certaines des plus importantes traces de la culture mésoaméricaine des Mixtèques. La présence humaine dans la région Mixteca Alta (environ 3,400-3,500 BP) est établie grâce à la datation par radiocarbone du carbone organique du sol présent dans les terrasses agricoles connues localement sous le nom de lamabordos. Les lamabordos étaient une innovante alternative agricole pour la production alimentaire pour une population atteignant 50 000 habitants pendant la période postclassique, de 1000 à 1520 après JC, située sur 111 sites.

Mixteca Alta en général, et particulièrement les neuf municipalités incluses dans le projet, sont caractérisées par une faible densité de population et croissance démographique. En raison de l'absence de possibilités économiques, l'émigration vers les zones urbaines et l'étranger (États-Unis) est importante et maintient la population est en nombre faible. La population totale est d'environ 7000 habitants. La majorité de la population est indigène et comprend des ethnies telles que les Chinantecos, Mixes, Mazatecos, Zapotecos et, principalement Mixtecos.

La plupart de la population active dans le Géoparc mondial UNESCO Mixteca Alta, Oaxaca est employée dans le secteur primaire (l’agriculture et l’industrie forestière) (47%), tandis que le reste est réparti entre les secteurs secondaire (20%) et tertiaire (commerce et services) (33%). L'agriculture est, en général, complémentaire à d'autres activités et est principalement destinée à leur consommation personnelle.

La région de Mixteca Alta est une destination touristique appréciée des Mexicains et des étrangers. Le tourisme est basé sur des sites exceptionnels tels que des monuments préhispanique, hispanique et contemporaine. Un certain nombre de services sont disponibles au sein du Géoparc, comme le Centre des Visite, des musées, des monuments historiques et il y a de l’informations disponibles dans les mairies des neuf municipalités. Dix sentiers ont été réalisés afin de favoriser la découverte de géosites ainsi que des autres sites intéressants. Les visiteurs sont guidés tout le long des sentiers par des locaux qui leur expliquent le patrimoine géologique et la relation qui existe entre le patrimoine écologique, historique, archéologique et culturel.


Retour en haut de la page