GÉOPARC MONDIAL UNESCO LAS LORAS (Espagne)

Les Loras, des marécages de haute altitude, surmontées de forts impressionnants

©Géoparc mondial UNESCO Las Loras, Espagne / Nicolás Gallego Rojas


Célébrons le patrimoine de la Terre

Le Géoparc mondial UNESCO Las Loras se situe en Espagne, au nord de la communauté autonome de Castilla et León. Le Géoparc se trouve entre le plateau castillan et la cordillère cantabrique. Cette localisation fait que ce territoire possède des conditions météorologiques et environnementales typiques de ce deux régions voisines. Le Géoparc possède également un large éventail d'environnements naturels et de biodiversité différents, avec aussi bien des sites euro-sibériens que des sites méditerranéens. De plus, la topographie inhabituelle résulte d’un paysage particulier où les falaises calcaires et des landes importantes de haute altitude alternent avec des gorges et des vallées profondes enfoncées par le système fluvial.

Le territoire du Géoparc mondial UNESCO se trouve dans une position privilégiée pour améliorer la compréhension de la stratigraphie et de l'évolution sédimentaire des gisements mésozoïques dans le secteur du bassin Basque-Cantabrique. Il existe des relevés presque complets du Triasique supérieur (environ 215 millions d'années) au Paléogène (environ 60 millions d'années) avec des conditions exceptionnelles d'affleurement. La structure du territoire présente un intérêt important puisqu'il est possible de reconstituer en détail la fracturation et les phénomènes qui se sont produites pendant le Jurassique supérieur-Crétacé inférieur et pendant l'orogenèse alpine.

La paléontologie et la géomorphologie sont d'autres points saillants du patrimoine géologique du territoire. Il existe de nombreux sites paléontologiques importants comme les macrofossiles floraux du Jurassique supérieur, les restes du squelette d'un Camptosaurus et d'importantes colonies rudistes et coralliennes du Crétacé supérieur.

Il existe de nombreux exemples importants des systèmes morphogénétique, comme par exemple les karsts, dispersés à travers le Géoparc mondial UNESCO. La morphologie de ce territoire est influencée par les différentes duretés des roches Mésozoïque, ainsi que par les structures géologiques des gisements de roches sédimentaires. En ce sens, les calcaires et les dolomies sont les matières adéquates par rapport aux limons et aux sables, qui s'érodent plus facilement. Cela génère le développement de grands et profonds canyons creusés par le réseau fluvial actuel.

Les marécages Mésozoïques ou «Loras» sont sans aucun doute l'élément géologique qui caractérise le mieux le paysage de la région et sont aussi l'élément commun de tout le territoire. Les Loras sont le cadre territorial et physiographique qui définit parfaitement le champ territorial du Géoparc. Les Loras présentent à la fois un lien entre la géologie, le paysage et les singularités culturelles, ce qu’on ne retrouve pas dans des régions voisines. La présence de plusieurs castros (châteux forts), pratiquement un pour chaque Lora, et les usages que les humains ont traditionnellement donnés à ce territoire à travers l’Histoire, donnent une cohérence et une cohésion exceptionnelles à ce Géoparc mondial UNESCO.

©Géoparc mondial UNESCO Las Loras, Espagne


Soutenons les communautés locales

Le Géoparc mondial UNESCO Las Loras s’étend sur 16 municipalités des régions de Burgos et de Palencia. La densité de population qui vit sur ce territoire est très faible, représentant moins de 15 000 habitants. L’exode rurale, étant l’un des problèmes le plus urgent, prend une signification particulière quand la densité de la population de nombreuses localités atteint moins de sept habitants au km2.

L’agriculture et l’élevage de bétails sont les principaux moyens de subsistance des habitants de ces municipalités, ainsi que l'industrie du biscuit à Aguilar de Campoo. L'industrie pétrolière est également présente sur le territoire avec le champ pétrolier terrestre à Ayoluengo, le seul de la péninsule ibérique situé.

Actuellement, le Géoparc mondial UNESCO compte 12 zones géologiques avec plus de 90 géosites, 16 sites naturels et 81 sites culturels. Un guide sur le Géoparc et divers documents éducatifs et informatifs ont été publiés. Il existe également quatre itinéraires géologiques et presque toutes les écoles et villages de la région participent à des conférences ou entreprennent des excursions avec des étudiants universitaires.


Retour en haut de la page