Réseau mondial des réserves de biosphères (WNBR)

© Atoll Ecosystem Project/Ministry of Housing & Environment
Baa Atoll, Maldives

Le réseau du programme MAB est composé de 631 réserves de biosphères réparties dans 119 pays, dont 14 sites transfrontaliers. Le réseau encourage la coopération Nord-Sud et Sud-Sud ; c’est un outil de coopération internationale exceptionnel permettant le partage des connaissances, les échanges d’expériences, le développement des capacités et de mettre les bonnes pratiques en avant.  

Vision

Le Réseau mondial des réserves de biosphères du programme MAB est un réseau dynamique et interactifs de sites d’excellence. Il favorise l’intégration harmonieuse des peuples et de la nature pour un développement durable, contribuant ainsi aux objectifs du Millénaire pour le développement par le biais du dialogue, le partage des connaissances, la réduction de la pauvreté et l’amélioration du bien être humain, le respect des valeurs culturelles et la capacité de la société à s’adapter au changement. Le réseau est donc l’un des outils internationaux principaux qui se penche sur le développement et la mise en œuvre d’approches de développement durable dans des contextes variés.

Mission

© Tehuacán-Cuicatlán Reserva de la Biósfera
Tehuacán-Cuicatlán, Mexique

Le réseau vise à assurer la durabilité environnementale, économique et sociale (en comptant les dimensions culturelles et spirituelles) par le biais des actions suivantes :

  • le développement et la coordination d’un réseau mondial de sites qui servent de zones de démonstration et d’apprentissage et dont l’objectif est de maintenir la diversité culturelle et écologique ainsi que les services fournis par les écosystèmes qui contribuent au bien-être humain ;
  • le développement et l’intégration des connaissances, sciences comprises, afin d’améliorer notre compréhension des interactions entre les peuples et la nature ;
  • le développement des capacités globales de gestion de systèmes socio-écologiques complexes, et plus particulièrement en encourageant le dialogue au niveau de l’interface science/politique, en soutenant l’éducation environnementale, et par une diffusion multimédia permettant de toucher la communauté globale.

Afin d'accomplir sa mission et d'atteindre sa vision, le réseau compte sur :

Retour en haut de la page