École régionale post-universitaire d'aménagement et de gestion intégrés des forêts tropicales (ERAIFT)

© ERAIFT

Crée en 1999, l’École Régionale Post-Universitaire d’Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux (ERAIFT) est un projet régional de l’UNESCO,  implantée  sur  le Campus universitaire de Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

L’ERAIFT forme  des  étudiants en DESS (Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées) et soutient des doctorants provenant de 18 pays africains (Angola, Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Mali, Madagascar, Niger, République Centrafricaine, République Démocratique du  Congo, Rwanda, Burundi, Tchad, Togo,) 

L’Ecole est appelée à devenir prochainement un Centre d’excellence de l’UNESC0 et a tissé un important réseau des relations et d’échanges d’informations et d’expériences avec les Institutions suivantes : le RIFFEAC, l’Université de Kinshasa, l’Université de Kisangani, l’Université du Congo/Brazzaville, l’Université de Dschang (Cameroun), l’Université d’Abobo-Adjamé (Côte d’Ivoire), l’ENEF (Gabon), Gembloux Agro Biotech (ULG -Belgique), l’Université Catholique de Louvain (Belgique), le Musée Royal d’Afrique Centrale (Belgique), le WWF, l’UICN, le CNRS, le CIRAD, l’IRD (France), le CIFOR, l’OSFAC, le FORAF, le Jardin Botanique National de Belgique, l’Université Laval (Canada), l’Université de Marne-la-vallée (France), The Maryland University (USA), The Federal University of Para (Belem, Brazil), The Indonesian Institute of Sciences (Jakarta, Indonesia), The Hanoi University of Agriculture(Vietnam).. Ses partenaires techniques et financiers sont l’UNESCO (Agence d’exécution), l’Union européenne,  Wallonie Bruxelles International, le PNUD, le Royaume de Belgique, l’ACDI au travers du projet FOGRN-BC, la CEEAC et le FAD au travers du projet PACEBCo.

L’ERAIFT a pour mission de former des spécialistes:

  • en mesure de concevoir, de formuler et d’exécuter des projets de développement durable et de prendre des décisions dans les situations complexes qui caractérisent  les  questions de développement ;
  • déterminés à apporter des solutions aux problèmes associés à la pauvreté et à la dégradation des milieux de vie.

Son objectif principal est de contribuer à accroître les capacités nationales des Etats africains dans la mise en œuvre d’une approche méthodologique nouvelle qui consiste à appréhender les problèmes d’aménagement et de gestion des écosystèmes  tropicaux dans une perspective systémique , de manière concertée avec  les populations rurales.  

Appel à candidatures

Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées de l'ERAIFT: date limite du dépôt des candidatures: 30 juin 2014

Retour en haut de la page