Programmes du PHI

En tant que programme de sciences et de l'éducation à l’échelle mondiale, le PHI couvre un large éventail de programmes et d'initiatives. Toutes les activités liées au PHI sont approuvées, recommandées et coordonnées par le Conseil intergouvernemental du PHI.

Les deux programmes transversaux du PHI, FRIEND et HELP, interagissent avec tous les thèmes du PHI à travers leurs concepts opérationnels. Les programmes associés du PHI couvrent des projets et activités qui contribuent à l'élaboration et la mise en œuvre des thèmes du PHI, et sont souvent liées aux composantes des programmes mixtes et interinstitutions.

  • FRIEND (Régimes d’écoulement déterminés à partir de séries de données internationales expérimentales et de réseaux). Programme international de recherche aidant à mettre en place des réseaux régionaux afin d’analyser les données hydrologiques grâce au partage des données, des connaissances et des techniques au niveau régional.
  • GRAPHIC (Évaluation des ressources en eaux souterraines qui subissent les pressions exercées par l'activité humaine et les changements climatiques). Un projet dirigé par l’UNESCO afin d’étudier les flux physiques, les variables de l’état des ressources et leur interaction avec la gestion des systèmes d’eaux souterraines.
  • G-WADI (Réseau mondial d’information sur l’eau et le développement dans les zones arides). Réseau mondial sur la gestion des ressources en eau dans les zones arides et semi-arides dont le but principal est de constituer à l’échelle planétaire une communauté efficace en vue de promouvoir la coopération internationale et régionale dans les zones arides et semi-arides.
  • HELP (L’hydrologie au service de l’environnement, de la vie et de la formulation des politiques). Nouvelle approche pour la gestion intégrée des bassins hydrographiques, offrant un cadre pour que les experts de l’eau et des politiques, les gestionnaires des ressources en eau et les hydrologues puissent travailler ensemble sur les problèmes liés à l’eau.
  • IFI (Initiative internationale sur les inondations). Initiative interinstitutions préconisant une approche intégrée de la gestion des inondations qui tire parti des avantages des inondations et de l’utilisation des plaines inondables tout en réduisant les risques encourus sur les plans social, environnemental et économique. Partenaires: Organisation météorologique mondiale (OMM), Université des Nations Unies (UNU), Association internationale des sciences hydrologiques (AISH) et Stratégie internationale de prévention des catastrophes (SIPC).
  • ISARM (Initiative sur la gestion des ressources des aquifères transnationaux). Initiative visant à créer un réseau de spécialistes et d’experts qui recenseront et cartographieront les aquifères transfrontaliers à l’échelle planétaire et qui dégageront des bonnes pratiques et des outils d’orientation adaptés à une gestion partagée des ressources en eau souterraines.
  • ISI (Initiative internationale relative à la sédimentation). Initiative visant à évaluer l’érosion et le transport des sédiments vers les environnements marins et lacustres ou les bassins de retenue afin de mettre au point une approche globale pour la restauration et la conservation des eaux de surface, un lien étroit étant établi entre la science et les besoins en termes de politiques et de gestion.
  • JIIHP (Programme international mixte d’application des isotopes à l’hydrologie). Programme destiné à faciliter l’application des isotopes dans les pratiques hydrologiques en mettant au point des outils, en intégrant l’hydrologie isotopique dans les programmes universitaires et en appuyant les programmes relatifs aux ressources en eau qui font appel aux techniques isotopiques.
  • PCCP (Du conflit potentiel au potentiel de coopération). Projet destiné à faciliter les dialogues interdisciplinaires et à plusieurs niveaux afin de favoriser la paix, la coopération et le développement en matière de gestion des ressources en eau partagées.
  • UWMP (Programme de gestion des eaux urbaines). Programme favorisant la conception d’approches, d’outils et de lignes directrices qui permettront aux municipalités d’améliorer leur connaissance, ainsi que leur analyse de la situation relative à l’eau en milieu urbain, afin de définir des stratégies pour une gestion plus efficace.
  • WHYMAP (Programme mondial d’évaluation et de cartographie hydrogéologiques). Initiative visant à collecter, rassembler et cartographier les données hydrogéologiques à l’échelle mondiale, afin de présenter les informations sur les eaux souterraines selon des modalités qui facilitent le débat international sur les questions relatives à l’eau.
Retour en haut de la page