Partenaires

Depuis 1975, le Programme hydrologique international jette des ponts solides entre les secteurs de la recherche scientifique et de l'éducation. Loin des centres de conférences internationales, le théâtre des opérations de l'UNESCO est le terrain, c'est-à-dire les lieux où vivent les populations et où, quotidiennement, elles sont confrontées aux nombreux problèmes liés à l'eau.

Le PHI utilise son savoir-faire pour canaliser les plus grands chercheurs du monde entier vers les activités visant à une meilleure gestion des ressources en eau de la planète. Bien qu'ils ne soient pas exhaustifs, les exemples cités ici sont représentatifs de ces activités. Parmi les éléments récurrents, il convient de souligner :

  • l'importance de la formation sur le tas
  • de la libre circulation des informations, des idées et des compétences par le biais d'ateliers, de séminaires, de symposiums et de publications
  • de la collaboration entre les spécialistes dans les domaines des sciences naturelles et sociales
  • du dialogue entre les planificateurs, les décideurs, les populations locales et la communauté internationale des chercheurs et des ingénieurs.

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Programme, les actions menées conjointement avec d'autres initiatives scientifiques internationales seront poursuivies, et créeront des opportunités de coopération intersectorielle et intersectorielle.

Programmes de l'UNESCO sur l'environnement

La coopération avec les autres programmes de l’UNESCO sur l’environnement favorise une large mise en œuvre intersectorielle des objectifs spécifiques du PHI axés sur l'environnement.

Programmes et Fonds des Nations Unies

Les fonds des Nations Unies et les programmes avec lesquels le PHI a mis en place des initiatives communes constituent la base de l'information et de la mise en œuvre des activités dans de nombreux secteurs, allant de la production alimentaire aux bidonvilles urbains, de protection de l'environnement à l'éducation.

Instituts de formation et de recherche des Nations Unies

La recherche et la formation sont deux des priorités du PHI, et des partenariats établis dans ces domaines sont d'une importance capitale pour la mise en œuvre réussie du programme. PHI collabore régulièrement avec les instituts de recherche et de formation des Nations Unies suivantes :

Agences spécialisées des Nations Unies

En collaboration avec les agences spécialisées des Nations Unies, le PHI est en mesure de participer et de mener un certain nombre d'activités dans des domaines spécifiques d'intérêt hydrologique, de la technologie des isotopes, à la surveillance hydrométéorologique.

Commissions régionales des Nations Unies

Parce que les défis de l'eau sont spécifiques à une région ou à un climat, la coopération entre le PHI et les commissions régionales de l'ONU est extrêmement important afin d'assurer que les projets et le partage des informations soient aussi efficaces que possible.

Organisations intergouvernementales (hors ONU)

Du point de vue scientifique, les objectifs du PHI sont étroitement liés à ceux des organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales. La participation accrue de ces organisations continuera à être recherchée afin d'établir de véritables échanges, comme il en existe déjà avec plusieurs OIG/ONG liées à l'eau.

Organisations non gouvernementales

Retour en haut de la page