Renforcement des capacités

Les différentes éditions du Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau  (WWDR) ont clairement souligné que la crise de l’eau imminente est dans une large mesure une crise de gouvernance. Le rapport ajoute également que « les professionnels de l’eau ont besoin d’une meilleure connaissance du contexte d’ensemble en termes social, économique et politique tandis que les décideurs politiques doivent être mieux informés des questions liées aux ressources en eau ». Toutes ces recommandations révèlent un besoin urgent de renforcement des capacités. 

Alors que les activités de formation et de renforcement des capacités se dérouleront au siège du WWAP à Pérouse, les modules spécifiques nécessitant une interaction entre les acteurs nationaux clés (institutions, organisations, ministères, ONG…) pourront avoir lieu dans leurs pays d’origine.

Le volet de renforcement des capacités du WWAP compte trois composantes décrites ci-dessous. 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Programme de formation sur l’évaluation et le suivi-évaluation des ressources en eau

Cette composante fait strictement référence à l’objectif qu’ONU-Eau a fixé pour le WWAP : aider les pays, et en particulier ceux en voie de développement, à améliorer l’évaluation de leurs ressources en eau douce à l’échelon national.

Les activités développées dans ce cadre comprendront le renforcement des capacités dans les domaines des technologies de suivi-évaluation et de base de données scientifiques, la gestion d’institutions chargées de l’évaluation, l’éducation et la formation.

Programme de formation en résolution des conflits

Le PCCP (Du conflit potentiel au potentiel de coopération), une contribution au WWAP du Programme hydrologique international, développera des programmes concernant la coopération dans le cadre des eaux transfrontalières spécifiques aux différentes régions comme l’Afrique, l’Amérique latine, l’Europe du Sud-est et les pays arabes.

Les modules de formation du PCCP sur la négociation et la médiation pour la gestion des conflits sur l’eau donnent un aperçu de l’art de la coopération et du renforcement du climat de confiance dans le cadre des ressources en eaux transfrontalières. Les modules s’articulent autour des concepts de coopération et d’atténuation des conflits. Ils servent également de forum aux participants, leur permettant d’échanger sur leurs forces et idées respectives. 

Programme de formation sur les domaines prioritaires du WWDR4

Ce programme identifiera les environnements spécifiques vulnérables face aux crises hydriques (comparer par exemple les pressions liées aux changements et à la variabilité climatiques) et apportera une assistance scientifique et technique afin d’aider les régions affectées à renforcer leurs capacités de gestion adaptative.

Le programme se concentrera principalement sur les questions pertinentes soulevées lors de la préparation du WWDR4, comme les moteurs affectant l’eau, étudiés dans le cadre du thème général « gérer l’eau dans des conditions d’incertitude et de risque ». Les implications du changement climatique sur l’eau figureront parmi les principaux sujets.

Les programmes de formation du WWAP s’adressent à des gestionnaires qualifiés du secteur de l’eau et de secteurs liés, ainsi qu’à des décideurs à tous les niveaux de responsabilité. Les cours seront assurés par des experts internationaux and des conférenciers de renom issus de la communauté universitaire et technoscientifique italienne, de centres UNESCO (IHE, ICI-Warm…), d’agences d’ONU-Eau et d’autres partenaires pertinents.

Alors que cette composante est conçue afin de couvrir des questions générales, des formations ciblées permettront d’aborder des perspectives régionales et des situations spécifiques de stress hydrique. L’Afrique, la Méditerranée et l’Amérique latine seront les premières ciblées. Le matériel pédagogique des activités de renforcement des capacités s’articulera autour du WWDR et comprendra certaines de ses publications. De ce fait, les publications parallèles, les rapports spécifiques et les notes d’informations sont considérés comme des outils visant un renforcement raisonné des capacités par la promotion d’une compréhension intégrale des questions liées à l’eau, d’actions politiques appropriées et du développement durable à long terme.

Voir nos publications.

Retour en haut de la page