Faits et chiffres

Le changement climatique pourrait coûter au monde au moins 5% de son PIB par an... et jusqu'à 20%

  • Le Rapport Stern 2006 a conclu que d’ici 2050, les événements climatiques extrêmes pourraient réduire le PIB mondial d’1% et que, s’il ne ralentissait pas, le changement climatique pourrait coûter au monde au moins 5% de son PIB par an.14 Si des prédictions encore plus ramatiques se réalisaient, le coût pourrait s’élever à plus de 20% du PIB mondial.
  • Les analyses de l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) estiment que 40% des investissements pour le développement sont actuellement menacés.13 Elles indiquent qu’alors que de nombreux efforts de développement contribuent à réduire la vulnérabilité face à la variabilité et au changement climatiques, les risques climatiques sont rarement inclus explicitement dans les projets et les programmes de développement.

Retour en haut de la page